PST 16 : Différence entre versions

De Forum Cabasse
Aller à : navigation, rechercher
m (Traduction partielle)
m (Fono Forum - juin 1971 (Allemagne))
 
(37 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
Préamplificateur stéréophonique à transistors.
 
Préamplificateur stéréophonique à transistors.
  
Le PST 16 est le dernier préamplificateur commercialisé par Cabasse. L'appareil a été présenté au public en même temps que le tuner [[FMT 5]] au Festival du Son de 1971 à Paris (Voir ci-dessous). L'appareil est mentionné sur les fiches tarifaires disponibles sur le Wikicabasse de [[Tarif 1972|1972]] à [[Tarif 1976|1976]]. La [[PST_16#Fiche_technique|fiche technique]] du PST 16 évoque la possibilité de monter l'appareil en rack, ce qui laisse penser qu'il pourrait avoir aussi eu une destination professionnelle. Ce préamplificateur offre en effet des possibilités inhabituelles sur un appareil grand public.
+
Le PST 16 est le dernier préamplificateur commercialisé par Cabasse. L'appareil a été présenté au public en même temps que le tuner [[FMT 5]] au [[PST_16#Comptes-rendus_de_salons_d.27exposition|Festival du Son de 1971]] à Paris. Il est mentionné sur les fiches tarifaires disponibles sur le Wikicabasse de [[Tarif 1972|1972]] à [[Tarif 1976|1976]].
  
Le PST 16 est conçu comme une table de mixage qui permet de mélanger une combinaison quelconque de ses six entrées. En outre, il présente deux autres caractéristiques remarquables : la possibilité de régler séparément le gain de chacun des deux canaux sur les six entrées grâce à douze potentiomètres montés en façade et une conception entièrement modulaire. Toutes les fonctions électroniques sont implantées sur des circuits imprimés séparés enfichables sur des connecteurs soudés sur une carte-mère ou fixés au châssis. Cette conception permettait notamment à l'utilisateur de configurer et reconfigurer les entrées de toutes les manières imaginables dans la limite de l'inventaire de modules d'entrée disponibles (entrées phonos de différentes natures, entrée microphone, sonde de captation du son d'un téléviseur et entrées haut niveau ayant différentes sensibilités).
+
L'emploi de ce préamplificateur pour des usages professionnels est mentionné dans une publicité de 1974 et la [[PST_16#Brochure|brochure]] relative au PST 16 informe d'ailleurs de la possibilité de monter l'appareil en rack.
 +
 
 +
Le PST 16 offre en effet des possibilités inhabituelles sur un appareil grand public. Ce préamplificateur est conçu comme une table de mixage qui permet de mélanger une combinaison quelconque de ses six entrées. En outre, il présente deux autres caractéristiques remarquables : la possibilité de régler séparément le gain de chacun des deux canaux sur les six entrées grâce à douze potentiomètres montés en façade et une conception entièrement modulaire. Toutes les fonctions électroniques sont implantées sur des circuits imprimés séparés enfichables sur des connecteurs soudés sur une carte-mère ou fixés au châssis. Cette conception permettait notamment à l'utilisateur de configurer et reconfigurer les entrées de toutes les manières imaginables dans la limite de l'inventaire de modules d'entrée disponibles (entrées phonos de différentes natures, entrée microphone, sonde de captation du son d'un téléviseur et entrées haut niveau ayant différentes sensibilités).
  
 
La surveillance des numéros de série apposés sur les modèles qui surgissent sur l'Internet permet d'estimer que le nombre d'appareils produits se situe aux environs de 1 800 exemplaires.
 
La surveillance des numéros de série apposés sur les modèles qui surgissent sur l'Internet permet d'estimer que le nombre d'appareils produits se situe aux environs de 1 800 exemplaires.
Ligne 14 : Ligne 16 :
 
== Caractéristiques techniques ==
 
== Caractéristiques techniques ==
  
Les caractéristiques générales ci-dessous sont issues du [[Catalogue_1976|catalogue 1976]] :
+
Les caractéristiques générales ci-dessous sont tirées du [[Catalogue_1976|catalogue 1976]] :
  
 
*Caractéristiques générales
 
*Caractéristiques générales
**Sensibilités nominales et impédances des entrées (non exhaustif) pour 0 dBu (0,775 volts) en sortie :
+
**Sensibilités nominales pour 0 dBu (0,775 volts) en sortie et impédances des entrées (listes des entrées non exhaustive) :
***phono à aimant mobile : 3 millivolts sur 47 kiloohms
+
***phono à aimant mobile : 3 millivolts, 47 kiloohms
***microphone : de 1,5 à 35 millivolts sur 80 kiloohms
+
***microphone : de 1,5 à 35 millivolts, 80 kiloohms
***haut niveau : 300 millivolts sur 100 kiloohms
+
***haut niveau : 300 millivolts, 100 kiloohms
 
**Rapport signal/bruit :
 
**Rapport signal/bruit :
 
***phono à aimant mobile : 70 dB
 
***phono à aimant mobile : 70 dB
Ligne 40 : Ligne 42 :
 
**Taux de distorsion harmonique : inférieur ou égal à 0,05 %
 
**Taux de distorsion harmonique : inférieur ou égal à 0,05 %
 
**Consommation : 40 volts-ampères
 
**Consommation : 40 volts-ampères
 +
  
 
*Caractéristiques spécifiques :
 
*Caractéristiques spécifiques :
**Six entrées configurables à volonté par échange de modules sur circuit imprimé enfichable
+
**Six entrées configurables à volonté par échange de modules sur circuits imprimés enfichables
 
**Réglages de sensibilité séparés pour chaque canal sur toutes les entrées par contrôle de gain actif
 
**Réglages de sensibilité séparés pour chaque canal sur toutes les entrées par contrôle de gain actif
**Possibilité de mélanger jusqu'à cinq entrées par verrouillage des touches de sélection (une sixième touche doit demeurer libre pour déverrouiller la sélection)
+
**Possibilité de mélanger jusqu'à cinq entrées par verrouillage des touches de sélection (une sixième touche doit demeurer libre pour déverrouiller les touches enclenchées)
 +
**Sortie d'enregistrement avec une entrée supplémentaire pour fonction de ''monitoring''
 
**Contrôles de grave et d'aigu séparés pour les canaux de gauche et de droite
 
**Contrôles de grave et d'aigu séparés pour les canaux de gauche et de droite
 
**Réglage de volume par réseaux de résistances appairées sur commutateur à plots à 19 positions
 
**Réglage de volume par réseaux de résistances appairées sur commutateur à plots à 19 positions
 
**Télécommande filaire (débrayable en face avant) des fonctions : marche/arrêt, réglage de volume et balance
 
**Télécommande filaire (débrayable en face avant) des fonctions : marche/arrêt, réglage de volume et balance
**Provisions pour transformateurs de sortie pour adapter des casques d'impédance inférieure à 200 ohms
+
**Provisions pour transformateurs de sortie afin d'adapter des casques d'impédance inférieure à 200 ohms
 
**Deux sorties lignes commutables et utilisables simultanément
 
**Deux sorties lignes commutables et utilisables simultanément
 
**Trois prises secteurs auxiliaires commandées par le commutateur marche/arrêt
 
**Trois prises secteurs auxiliaires commandées par le commutateur marche/arrêt
**Utilisable sur secteur 110V, 127V, 220V et 240V à 50 ou 60 Hz au moyen d'un commutateur de sélection en face arrière
+
**Utilisable sur secteur 110V, 127V, 220V et 240V à 50 ou 60 Hz au moyen d'une fiche de sélection en face arrière
  
 
== Photographies ==
 
== Photographies ==
Ligne 85 : Ligne 89 :
 
=== Brochure ===
 
=== Brochure ===
 
Grand merci à '''Philippe 29''', ainsi qu'à '''Pierrick''' pour la [http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST16_FMT5_PAS20T16.pdf version PDF]
 
Grand merci à '''Philippe 29''', ainsi qu'à '''Pierrick''' pour la [http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST16_FMT5_PAS20T16.pdf version PDF]
 +
 +
'''NB :''' La brochure ci-dessous comporte deux erreurs de mise en page dans la colonne centrale de la deuxième page, notamment le dernier paragraphe, qui décrit en réalité l'équipement d'une enceinte active trois voies.
  
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Catalogues/1972/catalogue-1972-cabasse-pst16-fmt5.jpg
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Catalogues/1972/catalogue-1972-cabasse-pst16-fmt5.jpg
Ligne 102 : Ligne 108 :
 
=== Comptes-rendus de salons d'exposition ===
 
=== Comptes-rendus de salons d'exposition ===
 
==== ''Diapason'' n° 159 - avril 1971 ====
 
==== ''Diapason'' n° 159 - avril 1971 ====
  '''N.B. :''' L'annonce ci-dessous désigne le nouveau préamplificateur sous la désignation "Polaris 16", qui ne correspond à aucune dénomination utilisée par Cabasse. Il s'agit probablement d'une méprise de l'auteur, qui a repris la dénomination habituellement attribuée par Cabasse à ses amplificateurs-préamplificateurs intégrés.
+
  '''N.B. :''' L'annonce ci-dessous désigne le nouveau préamplificateur sous la référence "Polaris 16", qui ne correspond à aucune dénomination utilisée par Cabasse. Il s'agit probablement d'une méprise de l'auteur, qui a repris la dénomination habituellement attribuée par Cabasse à ses amplificateurs-préamplificateurs intégrés. D'ailleurs, l'illustration de l'article montre un appareil habillé par une ébénisterie originale, pourvue d'ouïes de ventilation sur les bords du couvercle, qui évoque plutôt un amplificateur intégré. L'appareil est dépourvu du clavier de sélection des sorties à gauche du commutateur marche/arrêt et, à la place de la touche d'activation de la fonction ''loudness'', figure une touche "casque" de coupure des sorties lignes (comme sur le préamplificateur [[PST 14]]). Il s'agit peut-être d'un prototype ou d'un modèle de présérie.
  
Extrait du compte-rendu du Festival du son 1971 à Paris :
+
Extrait du compte-rendu du Festival du Son 1971 à Paris :
  
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/diapason-annonce-cabasse-pst16-1.jpg
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/diapason-annonce-cabasse-pst16-1.jpg
Ligne 112 : Ligne 118 :
 
==== ''Fono Forum'' - juin 1971 (Allemagne) ====
 
==== ''Fono Forum'' - juin 1971 (Allemagne) ====
  
Compte-rendu du Festival du son de 1971 à Paris, à l'occasion duquel Cabasse a effectué des démonstrations à partir de [[Les_systèmes_de_stéréophonie_à_plus_de_deux_canaux|prises de son en quatre canaux]].
+
Compte-rendu du Festival du Son de 1971 à Paris, à l'occasion duquel Cabasse a effectué des démonstrations à partir de [[Les_systèmes_de_stéréophonie_à_plus_de_deux_canaux|prises de son en quatre canaux]].
  
 
===== Document =====
 
===== Document =====
Ligne 122 : Ligne 128 :
 
''Titre :'' Des nouvelles de Paris : Hi-fi en bord de Seine  
 
''Titre :'' Des nouvelles de Paris : Hi-fi en bord de Seine  
  
''§3 :'' Les nouveautés les plus importantes nous ont paru provenir de Cabasse : un [[FMT 5|syntoniseur]] avec de bonnes spécifications et un préamplificateur dont les entrées sont non seulement commutables - par des boutons-poussoirs rangés en ligne dans la partie inférieure de la façade - mais aussi réglables en niveau, avec la possibilité de les mixer les unes avec les autres. Dans le secteur des enceintes acoustiques, Cabasse a présenté les modèles [[Galion]] 45330 et [[Ouragan]] 2VT, qui tous deux incorporent des filtres actifs et les amplificateurs de puissance. Les haut-parleurs semblent être l’un des grands atouts de l’industrie française de la haute fidélité. En tout cas, ce constat s'impose au vu des haut-parleurs de toutes les formes (les Français sont très inventifs de ce point de vue) et de toutes les couleurs (y compris de couleurs sonores) qui pouvaient être vus et entendus. Les productions de trois fabricants méritent d'être mentionnées : les enceintes d'Elipson, de EMI/Rich et d'Audiotec, ce dernier proposant également de très bons appareils électroniques.
+
Une fois de plus, ce fut une grosse bousculade. Les années précédentes, le leitmotiv était de vouer le bâtiment d'exposition aux gémonies, en espérant mieux l'année prochaine. Mais en 1971, on se retrouva encore une fois dans l'ancien hôtel Prince sur les bords de la Seine, étroit, avec des couloirs sans fin et des escaliers abrupts.
 +
 
 +
Malgré tout, l'auteur confirme que l'exposition hi-fi (la dénomination officielle de l'événement est : 13ème Festival du Son avec salon hi-fi) est devenue de plus en plus intéressante au fil des années. Et cela pour deux raisons : d'une part, elle permet de prendre connaissance de l'état général du marché français, pour lequel elle est destinée ; d'autre part, elle permet de voir et d'écouter une importante partie de l'offre actuelle de matériels. Le visiteur allemand n'y a généralement pas découvert de nouveautés intéressantes, dans la mesure où les exposants germaniques n'ont présenté que de vieilles connaissances. Les principales nouveautés provenaient de l’industrie française, qui, comme on le sait, est très faiblement représentée en Allemagne. Ces productions pourraient pourtant apporter un nouvel attrait aux magasins spécialisés allemands. Chez Scientelec, on a pu entendre une très bonne démonstration en quadriphonie. La méthode n’est pas, comme on l’a prétendu, artificielle, mais elle permet de rendre audible l’espace sonore contenu dans les programmes en deux canaux. Il semble que le système fonctionne selon la technique développée par David Hafler : un filtre passif (ici installé dans l’une des enceintes) extrait les informations spatiales contenues dans le programme et les redirige vers les deux enceintes supplémentaires. L'une d'elles se situait entre les haut-parleurs principaux à l'avant et l'autre derrière le point d'écoute. Apparemment, ce système est utilisable avec n’importe quel amplificateur. [[Les_systèmes_de_stéréophonie_à_plus_de_deux_canaux|Un système de Cabasse]] fonctionnait de la même manière. Là aussi, la source provenait d’un magnétophone deux pistes dont étaient extraits quatre canaux reproduits sur quatre enceintes réparties dans la salle de manière à produire un effet de spatialisation clairement perceptible.
 +
 
 +
Les nouveautés les plus importantes nous ont paru provenir de Cabasse : un [[FMT 5|syntoniseur]] avec de bonnes spécifications et un préamplificateur dont les entrées sont non seulement commutables - par des boutons-poussoirs rangés en ligne dans la partie inférieure de la façade - mais aussi réglables en niveau, avec la possibilité de les mixer les unes avec les autres. Dans le secteur des enceintes acoustiques, Cabasse a présenté les modèles [[Galion]] 45330 et [[Ouragan]] 2VT, qui tous deux incorporent des filtres actifs et les amplificateurs de puissance. Les haut-parleurs semblent être l’un des grands atouts de l’industrie française de la haute fidélité. En tout cas, ce constat s'impose au vu des haut-parleurs de toutes les formes (les Français sont très inventifs de ce point de vue) et de toutes les couleurs (y compris de couleurs sonores) qui pouvaient être vus et entendus. Les productions de trois fabricants méritent d'être mentionnées : les enceintes d'Elipson, de EMI/Rich et d'Audiotec, ce dernier proposant également de très bons appareils électroniques.
 +
 
 +
Dans l’ensemble, le salon hi-fi de Paris demeure l'une des expositions la plus colorée, vivante, instructive et intéressante de cette branche industrielle en Europe.
 +
 
 +
''Légende des illustrations :'' La hi-fi à Paris sous le signe de la mode : en haut l'amplificateur Esart Ten, à gauche une enceinte Scientelec et en bas un "Ensemble" du même constructeur.
  
 
''Traduit de l'allemand par Scytales.''
 
''Traduit de l'allemand par Scytales.''
Ligne 128 : Ligne 142 :
 
==== ''Fono Forum'' - septembre 1973 (Allemagne) ====
 
==== ''Fono Forum'' - septembre 1973 (Allemagne) ====
  
Premier compte-rendu de l'exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin. Les extraits relatifs à Cabasse sont présentés et traduits ci-dessous. L'intégralité du comte-rendu est accessible en consultation payante dans les archives en ligne du magazine ''Fono Forum'' : [https://fonoforum.de/archiv/1973/9/berlin-1973-rundfunk-tradition-und-hifi-gegenwart-23540 cliquez ici !].
+
Premier compte-rendu de l'exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin. Les extraits relatifs à Cabasse sont présentés et traduits ci-dessous. L'intégralité du compte-rendu est accessible en consultation payante dans les archives en ligne du magazine ''Fono Forum'' : [https://fonoforum.de/archiv/1973/9/berlin-1973-rundfunk-tradition-und-hifi-gegenwart-23540 cliquez ici !].
  
 
===== Document =====
 
===== Document =====
Ligne 142 : Ligne 156 :
 
''Introduction :'' L’Exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin est consacrée au cinquantième anniversaire de la radiodiffusion allemande et offre cette année la présentation la plus complète de l’électronique grand public en Europe. L'analyse de l'offre des exposants montre que les équipements et systèmes hifi représentent la plus grosse part des produits présentés par les entreprises. Notre rapport informe sur les nouveautés qui nous ont été signalées jusqu'à la date limite d'impression et qui peuvent être vues ou entendues sur le parc des expositions situé au pied de la tour de radiodiffusion.
 
''Introduction :'' L’Exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin est consacrée au cinquantième anniversaire de la radiodiffusion allemande et offre cette année la présentation la plus complète de l’électronique grand public en Europe. L'analyse de l'offre des exposants montre que les équipements et systèmes hifi représentent la plus grosse part des produits présentés par les entreprises. Notre rapport informe sur les nouveautés qui nous ont été signalées jusqu'à la date limite d'impression et qui peuvent être vues ou entendues sur le parc des expositions situé au pied de la tour de radiodiffusion.
  
''Cabasse, stand 2340 :'' Préamplificateur PST 16 : 6 entrées (sur prises DIN et Cinch en parallèle). Configuration standard : 2 entrées phonos pour cellule à aimant mobile, 1 entrée microphone, 3 entrées haut niveau, sous forme d'unités enfichables, convertibles à volonté, pouvant être mélangées et réglées en sensibilité. Filtre passe-haut (30 Hz) et passe-bas à deux fréquences de coupure commutables (6 ou 10 kHz). Réglages de graves et d'aigus séparés par canal. Inverseur de phase et inverseur de canaux. Télécommande à distance du volume et de la marche/arrêt.
+
''Cabasse, stand 2340 :'' Préamplificateur PST 16 : 6 entrées (sur prises DIN et Cinch en parallèle). Configuration standard : 2 entrées phonos pour cellule à aimant mobile, 1 entrée microphone, 3 entrées haut niveau, sous forme d'unités enfichables, convertibles à volonté, pouvant être mélangées et réglées en sensibilité. Filtre passe-haut (30 Hz) et passe-bas à deux fréquences de coupure commutables (6 ou 10 kHz). Réglages de graves et d'aiguës séparés par canal. Inverseur de phase et inverseur de canaux. Télécommande à distance du volume et de la marche/arrêt.
  
Syntoniseur FM FMT 5: sensibilité 1 µV (pour un rapport signal/bruit de 30 dB et 30 kHz de déviation). Distorsion harmonique 0,2%. Diaphonie > 40 dB. Recherche automatique des stations.
+
Syntoniseur FM [[FMT 5]] : sensibilité 1 µV (pour un rapport signal/bruit de 30 dB et 30 kHz de déviation). Distorsion harmonique 0,2 %. Diaphonie > 40 dB. Recherche automatique des stations.
  
''Légende des illustrations :'' Deux nouveautés de B & O : le tuner Beomaster 1700 et le magnétophone Beocord 2200 (en haut). A gauche, le gros amplificateur de puissance Bose 1801. En bas à gauche le préamplificateur PST 16 et le syntoniseur FMT 5 de Cabasse et à côté le Discostat de Canton.
+
''Légende des illustrations :'' Deux nouveautés de B & O : le tuner Beomaster 1700 et le magnétophone Beocord 2200 (en haut). A gauche, le gros amplificateur de puissance Bose 1801. En bas à gauche le préamplificateur PST 16 et le syntoniseur [[FMT 5]] de Cabasse et à côté le Discostat de Canton.
  
 
''Traduit de l'allemand par Scytales.''
 
''Traduit de l'allemand par Scytales.''
Ligne 152 : Ligne 166 :
 
==== ''Fono Forum'' - novembre 1973 (Allemagne) ====
 
==== ''Fono Forum'' - novembre 1973 (Allemagne) ====
  
Second compte-rendu de l'exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin, qui mentionne la présentation du préamplificateur PST 16 et du syntoniseur FMT 5. Ce comte-rendu est accessible en consultation payante dans les archives en ligne du magazine ''Fono Forum'' : [https://fonoforum.de/archiv/1971/11/hifi-report-24179 cliquez ici !].
+
Second compte-rendu de l'exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin, qui mentionne la présentation du préamplificateur PST 16 et du syntoniseur [[FMT 5]] (page 1146). Ce compte-rendu est accessible en consultation payante dans les archives en ligne du magazine ''Fono Forum'' : [https://fonoforum.de/archiv/1971/11/hifi-report-24179 cliquez ici !].
  
=== Banc d'essai ===
+
=== Banc d'essais ===
==== ''HiFi Stéréo'' n° 1 436 - janvier 1974 ====
+
==== ''HiFi Stéréo'' n° 1436 - janvier 1974 ====
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-1.jpg
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-1.jpg
  
Ligne 165 : Ligne 179 :
  
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-5.jpg
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-5.jpg
 +
 +
''Nota : dans le tableau I page 139, le seuil de saturation des entrées HN1 et HN2 réglées à la sensibilité nominale est évidemment de 2 V et non 2 mV.''
  
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-6.jpg
 
http://www.forumcabasse.org/depot/Electroniques/PST_16/be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-6.jpg
  
 
[[Catégorie:Electroniques]]
 
[[Catégorie:Electroniques]]

Version actuelle datée du 20 janvier 2020 à 11:25

Description

Préamplificateur stéréophonique à transistors.

Le PST 16 est le dernier préamplificateur commercialisé par Cabasse. L'appareil a été présenté au public en même temps que le tuner FMT 5 au Festival du Son de 1971 à Paris. Il est mentionné sur les fiches tarifaires disponibles sur le Wikicabasse de 1972 à 1976.

L'emploi de ce préamplificateur pour des usages professionnels est mentionné dans une publicité de 1974 et la brochure relative au PST 16 informe d'ailleurs de la possibilité de monter l'appareil en rack.

Le PST 16 offre en effet des possibilités inhabituelles sur un appareil grand public. Ce préamplificateur est conçu comme une table de mixage qui permet de mélanger une combinaison quelconque de ses six entrées. En outre, il présente deux autres caractéristiques remarquables : la possibilité de régler séparément le gain de chacun des deux canaux sur les six entrées grâce à douze potentiomètres montés en façade et une conception entièrement modulaire. Toutes les fonctions électroniques sont implantées sur des circuits imprimés séparés enfichables sur des connecteurs soudés sur une carte-mère ou fixés au châssis. Cette conception permettait notamment à l'utilisateur de configurer et reconfigurer les entrées de toutes les manières imaginables dans la limite de l'inventaire de modules d'entrée disponibles (entrées phonos de différentes natures, entrée microphone, sonde de captation du son d'un téléviseur et entrées haut niveau ayant différentes sensibilités).

La surveillance des numéros de série apposés sur les modèles qui surgissent sur l'Internet permet d'estimer que le nombre d'appareils produits se situe aux environs de 1 800 exemplaires.

La codification de ce préamplificateur sérigraphiée à l'arrière de l'appareil est parfois orthographiée PST16 (sans espace). Les fiches tarifaires éditées par Cabasse désignent le PST 16 sous la référence "Grand Large", héritée de son prédécesseur à tubes.

Le PST 16 a servi de base à un préamplificateur-amplificateur intégrés : le Polaris PAS 20T16 de 2 x 20 W.

Caractéristiques techniques

Les caractéristiques générales ci-dessous sont tirées du catalogue 1976 :

  • Caractéristiques générales
    • Sensibilités nominales pour 0 dBu (0,775 volts) en sortie et impédances des entrées (listes des entrées non exhaustive) :
      • phono à aimant mobile : 3 millivolts, 47 kiloohms
      • microphone : de 1,5 à 35 millivolts, 80 kiloohms
      • haut niveau : 300 millivolts, 100 kiloohms
    • Rapport signal/bruit :
      • phono à aimant mobile : 70 dB
      • microphone : 55 dB
      • haut niveau : 80 dB
    • Niveaux de sortie nominaux :
      • sortie enregistrement : 0,3 volts
      • sorties lignes : 0,775 volts
      • sortie casque : 0,775 volts
    • Niveaux de sortie maximaux :
      • sortie enregistrement : 3,5 volts
      • sorties lignes : 3,5 volts
      • sortie casque : 3,5 volts
    • Impédances minimales de charge :
      • sortie enregistrement : 1 kiloohms
      • sorties lignes : 200 ohms
      • sortie casque : 200 ohms
    • Bande passante : de 5 Hz à 250 000 Hz à +/- 0,5 dB
    • Taux de distorsion harmonique : inférieur ou égal à 0,05 %
    • Consommation : 40 volts-ampères


  • Caractéristiques spécifiques :
    • Six entrées configurables à volonté par échange de modules sur circuits imprimés enfichables
    • Réglages de sensibilité séparés pour chaque canal sur toutes les entrées par contrôle de gain actif
    • Possibilité de mélanger jusqu'à cinq entrées par verrouillage des touches de sélection (une sixième touche doit demeurer libre pour déverrouiller les touches enclenchées)
    • Sortie d'enregistrement avec une entrée supplémentaire pour fonction de monitoring
    • Contrôles de grave et d'aigu séparés pour les canaux de gauche et de droite
    • Réglage de volume par réseaux de résistances appairées sur commutateur à plots à 19 positions
    • Télécommande filaire (débrayable en face avant) des fonctions : marche/arrêt, réglage de volume et balance
    • Provisions pour transformateurs de sortie afin d'adapter des casques d'impédance inférieure à 200 ohms
    • Deux sorties lignes commutables et utilisables simultanément
    • Trois prises secteurs auxiliaires commandées par le commutateur marche/arrêt
    • Utilisable sur secteur 110V, 127V, 220V et 240V à 50 ou 60 Hz au moyen d'une fiche de sélection en face arrière

Photographies

Grand merci à Philippe 29 pour avoir réalisé ces photographies pour le forum Cabasse.

Ci-dessous : préamplificateur PST 16 (haut) accompagné d'un syntoniseur FMT 5 (bas) dans une finition blanche peu courante.

cabasse-pst16-fmt5-face.jpg

Autre résolution : 2048x1536 pixels

Ci-dessous et suivant : préamplificateur PST 16.

cabasse-pst16-face.jpg

Autre résolution : 2048x1536 pixels

cabasse-pst16-front.jpg

cabasse-pst16-connect.jpg

cabasse-pst16-in.jpg

cabasse-pst16-in2.jpg

cabasse-pst16-modules.jpg

Ci-dessous : préamplificateur PST 16 (haut) accompagné d'un syntoniseur FMT 5 (bas).

cabasse-pst16-fmt5.jpg

Documents

Brochure

Grand merci à Philippe 29, ainsi qu'à Pierrick pour la version PDF

NB : La brochure ci-dessous comporte deux erreurs de mise en page dans la colonne centrale de la deuxième page, notamment le dernier paragraphe, qui décrit en réalité l'équipement d'une enceinte active trois voies.

catalogue-1972-cabasse-pst16-fmt5.jpg

catalogue-1972-cabasse-pst16-pas20t16.jpg

catalogue-1972-cabasse-fmt5.jpg

catalogue-1972-cabasse-pst16-pas20t16-fmt5.jpg

Publicités

pub-cabasse-pst16-fmt5-1971.jpg

pub-pst16-1974.jpg

Coupures de presse

Comptes-rendus de salons d'exposition

Diapason n° 159 - avril 1971

N.B. : L'annonce ci-dessous désigne le nouveau préamplificateur sous la référence "Polaris 16", qui ne correspond à aucune dénomination utilisée par Cabasse. Il s'agit probablement d'une méprise de l'auteur, qui a repris la dénomination habituellement attribuée par Cabasse à ses amplificateurs-préamplificateurs intégrés. D'ailleurs, l'illustration de l'article montre un appareil habillé par une ébénisterie originale, pourvue d'ouïes de ventilation sur les bords du couvercle, qui évoque plutôt un amplificateur intégré. L'appareil est dépourvu du clavier de sélection des sorties à gauche du commutateur marche/arrêt et, à la place de la touche d'activation de la fonction loudness, figure une touche "casque" de coupure des sorties lignes (comme sur le préamplificateur PST 14). Il s'agit peut-être d'un prototype ou d'un modèle de présérie.

Extrait du compte-rendu du Festival du Son 1971 à Paris :

diapason-annonce-cabasse-pst16-1.jpg

diapason-annonce-cabasse-pst16-2.jpg

Fono Forum - juin 1971 (Allemagne)

Compte-rendu du Festival du Son de 1971 à Paris, à l'occasion duquel Cabasse a effectué des démonstrations à partir de prises de son en quatre canaux.

Document

fono-forum-festivalduson71.jpg

Traduction

Titre : Des nouvelles de Paris : Hi-fi en bord de Seine

Une fois de plus, ce fut une grosse bousculade. Les années précédentes, le leitmotiv était de vouer le bâtiment d'exposition aux gémonies, en espérant mieux l'année prochaine. Mais en 1971, on se retrouva encore une fois dans l'ancien hôtel Prince sur les bords de la Seine, étroit, avec des couloirs sans fin et des escaliers abrupts.

Malgré tout, l'auteur confirme que l'exposition hi-fi (la dénomination officielle de l'événement est : 13ème Festival du Son avec salon hi-fi) est devenue de plus en plus intéressante au fil des années. Et cela pour deux raisons : d'une part, elle permet de prendre connaissance de l'état général du marché français, pour lequel elle est destinée ; d'autre part, elle permet de voir et d'écouter une importante partie de l'offre actuelle de matériels. Le visiteur allemand n'y a généralement pas découvert de nouveautés intéressantes, dans la mesure où les exposants germaniques n'ont présenté que de vieilles connaissances. Les principales nouveautés provenaient de l’industrie française, qui, comme on le sait, est très faiblement représentée en Allemagne. Ces productions pourraient pourtant apporter un nouvel attrait aux magasins spécialisés allemands. Chez Scientelec, on a pu entendre une très bonne démonstration en quadriphonie. La méthode n’est pas, comme on l’a prétendu, artificielle, mais elle permet de rendre audible l’espace sonore contenu dans les programmes en deux canaux. Il semble que le système fonctionne selon la technique développée par David Hafler : un filtre passif (ici installé dans l’une des enceintes) extrait les informations spatiales contenues dans le programme et les redirige vers les deux enceintes supplémentaires. L'une d'elles se situait entre les haut-parleurs principaux à l'avant et l'autre derrière le point d'écoute. Apparemment, ce système est utilisable avec n’importe quel amplificateur. Un système de Cabasse fonctionnait de la même manière. Là aussi, la source provenait d’un magnétophone deux pistes dont étaient extraits quatre canaux reproduits sur quatre enceintes réparties dans la salle de manière à produire un effet de spatialisation clairement perceptible.

Les nouveautés les plus importantes nous ont paru provenir de Cabasse : un syntoniseur avec de bonnes spécifications et un préamplificateur dont les entrées sont non seulement commutables - par des boutons-poussoirs rangés en ligne dans la partie inférieure de la façade - mais aussi réglables en niveau, avec la possibilité de les mixer les unes avec les autres. Dans le secteur des enceintes acoustiques, Cabasse a présenté les modèles Galion 45330 et Ouragan 2VT, qui tous deux incorporent des filtres actifs et les amplificateurs de puissance. Les haut-parleurs semblent être l’un des grands atouts de l’industrie française de la haute fidélité. En tout cas, ce constat s'impose au vu des haut-parleurs de toutes les formes (les Français sont très inventifs de ce point de vue) et de toutes les couleurs (y compris de couleurs sonores) qui pouvaient être vus et entendus. Les productions de trois fabricants méritent d'être mentionnées : les enceintes d'Elipson, de EMI/Rich et d'Audiotec, ce dernier proposant également de très bons appareils électroniques.

Dans l’ensemble, le salon hi-fi de Paris demeure l'une des expositions la plus colorée, vivante, instructive et intéressante de cette branche industrielle en Europe.

Légende des illustrations : La hi-fi à Paris sous le signe de la mode : en haut l'amplificateur Esart Ten, à gauche une enceinte Scientelec et en bas un "Ensemble" du même constructeur.

Traduit de l'allemand par Scytales.

Fono Forum - septembre 1973 (Allemagne)

Premier compte-rendu de l'exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin. Les extraits relatifs à Cabasse sont présentés et traduits ci-dessous. L'intégralité du compte-rendu est accessible en consultation payante dans les archives en ligne du magazine Fono Forum : cliquez ici !.

Document

fono-forum-0973-1.jpg

fono-forum-0973-2.jpg

Traduction

Titre : Berlin 1973 : tradition et présent de la radiodiffusion

Introduction : L’Exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin est consacrée au cinquantième anniversaire de la radiodiffusion allemande et offre cette année la présentation la plus complète de l’électronique grand public en Europe. L'analyse de l'offre des exposants montre que les équipements et systèmes hifi représentent la plus grosse part des produits présentés par les entreprises. Notre rapport informe sur les nouveautés qui nous ont été signalées jusqu'à la date limite d'impression et qui peuvent être vues ou entendues sur le parc des expositions situé au pied de la tour de radiodiffusion.

Cabasse, stand 2340 : Préamplificateur PST 16 : 6 entrées (sur prises DIN et Cinch en parallèle). Configuration standard : 2 entrées phonos pour cellule à aimant mobile, 1 entrée microphone, 3 entrées haut niveau, sous forme d'unités enfichables, convertibles à volonté, pouvant être mélangées et réglées en sensibilité. Filtre passe-haut (30 Hz) et passe-bas à deux fréquences de coupure commutables (6 ou 10 kHz). Réglages de graves et d'aiguës séparés par canal. Inverseur de phase et inverseur de canaux. Télécommande à distance du volume et de la marche/arrêt.

Syntoniseur FM FMT 5 : sensibilité 1 µV (pour un rapport signal/bruit de 30 dB et 30 kHz de déviation). Distorsion harmonique 0,2 %. Diaphonie > 40 dB. Recherche automatique des stations.

Légende des illustrations : Deux nouveautés de B & O : le tuner Beomaster 1700 et le magnétophone Beocord 2200 (en haut). A gauche, le gros amplificateur de puissance Bose 1801. En bas à gauche le préamplificateur PST 16 et le syntoniseur FMT 5 de Cabasse et à côté le Discostat de Canton.

Traduit de l'allemand par Scytales.

Fono Forum - novembre 1973 (Allemagne)

Second compte-rendu de l'exposition radiophonique internationale de 1973 à Berlin, qui mentionne la présentation du préamplificateur PST 16 et du syntoniseur FMT 5 (page 1146). Ce compte-rendu est accessible en consultation payante dans les archives en ligne du magazine Fono Forum : cliquez ici !.

Banc d'essais

HiFi Stéréo n° 1436 - janvier 1974

be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-1.jpg

be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-2.jpg

be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-3.jpg

be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-4.jpg

be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-5.jpg

Nota : dans le tableau I page 139, le seuil de saturation des entrées HN1 et HN2 réglées à la sensibilité nominale est évidemment de 2 V et non 2 mV.

be-hifistereo-cabasse-pst16-dinghy2vt-6.jpg