Cabasse au Salon de la Radio et de la Télévision

De Forum Cabasse
Révision datée du 11 octobre 2020 à 22:46 par Scytales (discussion | contributions) (1956 : le Salon parisien de la Radio et de la Télévision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Vous trouverez ci-dessous les extraits de comptes-rendus et les informations parus dans la presse française qui mentionnent la participation de Cabasse au Salon de la Radio et de la Télévision. Repérez les carrés rouges pour trouver rapidement les passages relatifs à Cabasse au sein de ces documents !

1956 : le Salon parisien de la Radio et de la Télévision

Les Établissements Georges Cabasse ont participé au Salon parisien de la Radio et de la Télévision de 1956 sous leur dénomination commerciale originelle de "Maison du haut-parleur". On peut constater qu'à peine un an après la présentation au salon de la pièce détachée de 1955 du Diphone 5A, le premier haut-parleur entièrement réalisé par Georges Cabasse, la gamme de transducteurs de la Maison du haut-parleur s'est fortement étoffée.

Toute la Radio n° 210, novembre 1956

cabasse-sprtv-tlr210-1156-1.jpg

cabasse-sprtv-tlr210-1156-2.jpg

1965 : le IIe Salon international de la Radio et de la Télévision

Revue du Son n° 150, octobre 1965

cabasse-sirtv-rds150-1065-1.jpg

cabasse-sirtv-rds150-1065-2.jpg

N.B. : Une erreur s'est glissée dans la figure n° 34, qui représente l'intérieur non pas d'un préamplificateur-amplificateurs intégrés Polaris T de 2x20 W, mais d'un préamplificateur Grand Large.

1969 : le Salon international de la Radio-TV et électroacoustique

Toute l’Électronique n° 339, octobre 1969

cabasse-sirtvea-te339-1069-1.jpg

cabasse-sirtvea-te339-1069-2.jpg

cabasse-sirtvea-te339-1069-3.jpg

cabasse-sirtvea-te339-1069-4.jpg

N.B. : La désignation du syntoniseur Cabasse "FMTS" mentionné dans le document ci-dessus est peut-être une erreur de typographie pour désigner le FMT 5. Pourtant, ce dernier ne sera commercialisé qu'en 1971 et il ne comporte pas de circuits intégrés sur le module de sortie, mais uniquement des transistors discrets. Ce FMTS est donc peut-être un prototype ou un appareil rare non encore documenté.


Retourner vers le menu des articles de presse