Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Besoin d'aide, aborder des points précis, etc.
Avatar du membre
Laurent77
Intarissable
Intarissable
Messages : 2044
Enregistré le : mer. 03 oct. 2012 12:30
Localisation : Seine & Marne

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par Laurent77 » dim. 07 janv. 2018 22:29

Oui, j'en ai vu, mais pas entendu ces bloc mono DENON

Avatar du membre
peter77
Intarissable
Intarissable
Messages : 8236
Enregistré le : mer. 18 juil. 2007 11:51
Localisation : Seine et Marne

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par peter77 » dim. 07 janv. 2018 22:36

il me semble que vxl en a une paire.

crimson
Volubile
Volubile
Messages : 858
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 22:00

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par crimson » lun. 08 janv. 2018 00:49

Philippe MULLER a écrit :
mar. 02 janv. 2018 11:27
GP16 a écrit :
sam. 30 déc. 2017 13:00
Oui avec des petits hauts parleurs, mais avec un 30 cm ou 2x 21 cm il faut aussi du courant, pour simplifier la tension excite et le courant donne la force.
:shock: d'où cela vient-il ? Avez-vous un lien à nous communiquer à ce sujet ?

Je croyais que P=UI et que P=U²/R et qu'avec ça on comprenait tout.
Je pense que GP16 fait (peut-être) un rapprochement avec le principe de fonctionnement d’un « véritable » moteur à courant continu : :idea:

La tension qui « excite » (tension d’excitation) est celle appliquée au bobinage inducteur fixe (stator) d’un moteur à courant continu, utilisé pour créer le champ magnétique nécessaire; et le courant dans le bobinage d’induit (rotor), augmente bien avec la charge à entrainer... donnant plus de « force » (magnétomotrice) au moteur !

Pour un HP... on parle bien de son « moteur » !! :shock: La différence étant qu’il ne tourne pas... LUI ! :roll:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_% ... nt_continu

Pour compléter : Si un HP est un « micro inversé »... un moteur à courant continu peut lui aussi, devenir générateur de courant si on le fait tourner.
Les principes d’induction électromagnétiques sont les mêmes, seul leurs domaines d’applications diffèrent... « légèrement » ! :lol:

A tel point qu’un ampli audio est comparable à un variateur de vitesse... :shock:
Un ampli en classe D d’aujourd’hui, comporte les mêmes composants électroniques et la même constitution qu’un variateur de fréquence (à quelques détails près...) :
Une alimentation à découpage produisant du courant continu à partir de la tension alternative du secteur, et un « simple » hacheur reproduisant les variations de fréquences nécessaires aux moteurs... d’un HP audio, ou d’une machine tournante (à moteur asynchrone) ! :mrgreen:

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par Philippe MULLER » lun. 08 janv. 2018 11:02

:wink: Voilà à quoi devrait toujours ressembler le forum Cabasse.

Ceux qui savent aident ceux qui savent moins à comprendre.
A condition d'éviter de dire des bêtises pour briller en société.

Avatar du membre
Laurent77
Intarissable
Intarissable
Messages : 2044
Enregistré le : mer. 03 oct. 2012 12:30
Localisation : Seine & Marne

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par Laurent77 » lun. 08 janv. 2018 11:05

On parle bien la même langue... crimson :biere:

GP16
Causant
Causant
Messages : 56
Enregistré le : mar. 11 oct. 2011 00:12

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par GP16 » mar. 09 janv. 2018 02:46

crimson a écrit :
lun. 08 janv. 2018 00:49
Philippe MULLER a écrit :
mar. 02 janv. 2018 11:27
GP16 a écrit :
sam. 30 déc. 2017 13:00
Oui avec des petits hauts parleurs, mais avec un 30 cm ou 2x 21 cm il faut aussi du courant, pour simplifier la tension excite et le courant donne la force.
:shock: d'où cela vient-il ? Avez-vous un lien à nous communiquer à ce sujet ?

Je croyais que P=UI et que P=U²/R et qu'avec ça on comprenait tout.
Je pense que GP16 fait (peut-être) un rapprochement avec le principe de fonctionnement d’un « véritable » moteur à courant continu : :idea:

La tension qui « excite » (tension d’excitation) est celle appliquée au bobinage inducteur fixe (stator) d’un moteur à courant continu, utilisé pour créer le champ magnétique nécessaire; et le courant dans le bobinage d’induit (rotor), augmente bien avec la charge à entrainer... donnant plus de « force » (magnétomotrice) au moteur !

Pour un HP... on parle bien de son « moteur » !! :shock: La différence étant qu’il ne tourne pas... LUI ! :roll:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_% ... nt_continu

Pour compléter : Si un HP est un « micro inversé »... un moteur à courant continu peut lui aussi, devenir générateur de courant si on le fait tourner.
Les principes d’induction électromagnétiques sont les mêmes, seul leurs domaines d’applications diffèrent... « légèrement » ! :lol:

A tel point qu’un ampli audio est comparable à un variateur de vitesse... :shock:
Un ampli en classe D d’aujourd’hui, comporte les mêmes composants électroniques et la même constitution qu’un variateur de fréquence (à quelques détails près...) :
Une alimentation à découpage produisant du courant continu à partir de la tension alternative du secteur, et un « simple » hacheur reproduisant les variations de fréquences nécessaires aux moteurs... d’un HP audio, ou d’une machine tournante (à moteur asynchrone) ! :mrgreen:
Et un HP grave consomme plus d'ampère qu'un aigu et qu'un ampli avec la même puissance W peut fonctionner plus en ampérage et un autre plus en tension.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par Philippe MULLER » mar. 09 janv. 2018 09:38

D'où tenez-vous vos certitudes ? Etes-vous certain de ne pas mélanger les choses ?

Vous devriez lire le Guide, page 17 https://www.forumcabasse.org/wiki/R%C3% ... coustiques.

Si les deux HP ont la même impédance, l'Intensité en Ampère sera exactement la même à puissance égale et le courant n'a rien à voir avec la fréquence.

En regardant la courbe publiée dans le recueil, vous verrez que c'est à la fois: la Puissance, l'Intensité et la Tension qui vont baisser en même temps dans l'aigu parce que le niveau sonore y est considérablement moins élevé que dans le grave (près de 50 dB soit 100 000 fois moins de puissance).

Avec 100 000 fois moins de puissance, vous comprendrez pourquoi il y a moins de courant mais aussi moins de volts.

GP16
Causant
Causant
Messages : 56
Enregistré le : mar. 11 oct. 2011 00:12

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par GP16 » mar. 09 janv. 2018 16:39

Philippe MULLER a écrit :
mar. 09 janv. 2018 09:38
D'où tenez-vous vos certitudes ? Etes-vous certain de ne pas mélanger les choses ?

Vous devriez lire le Guide, page 17 https://www.forumcabasse.org/wiki/R%C3% ... coustiques.

Si les deux HP ont la même impédance, l'Intensité en Ampère sera exactement la même à puissance égale et le courant n'a rien à voir avec la fréquence.

En regardant la courbe publiée dans le recueil, vous verrez que c'est à la fois: la Puissance, l'Intensité et la Tension qui vont baisser en même temps dans l'aigu parce que le niveau sonore y est considérablement moins élevé que dans le grave (près de 50 dB soit 100 000 fois moins de puissance).

Avec 100 000 fois moins de puissance, vous comprendrez pourquoi il y a moins de courant mais aussi moins de volts.
Non je ne suis pas d'accord un 30cm et plus lourd et fait plus effet micro qu'un 2cm donc besoin de plus d'ampérage pour être maîtrisé correctement.

GP16
Causant
Causant
Messages : 56
Enregistré le : mar. 11 oct. 2011 00:12

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par GP16 » mar. 09 janv. 2018 17:46

Et je rajout:
L'impédance est variable en fonction de la fréquence du courant. Elle augmente avec la fréquence, ce qui est vérifiable avec un variateur qui lorsqu'on augmente la vitesse d'un moteur (en augmentant sa fréquence) à tension constante montre une chute d'intensité consommée par le moteur.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par Philippe MULLER » mar. 09 janv. 2018 18:23

Une courbe d'impédance d'enceinte varie, c'est vrai, mais elle ne croît pas systématiquement avec la fréquence.

Voici un exemple parmi d'autres qui ne vous donne pas raison: https://www.forumcabasse.org/wiki/Colonne_100
La mesure est réalisée par le labo de La Revue du Son. L'augmentation de l'impédance correspond à la présence d'une cellule de filtrage.

Le max d'impédance se situe généralement à la fréquence de résonance, surtout quand l'enceinte est close.

GP16
Causant
Causant
Messages : 56
Enregistré le : mar. 11 oct. 2011 00:12

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par GP16 » mer. 10 janv. 2018 11:39

Oui mais si je me trompe pas, en haute fréquence il y a moins de courant, le filtre joue sur le courant et l'impédance, le filtre pour hp aigu ( protège ) empêche le courant de basse fréquence qui est élevé et favorise le courant haute fréquence qui est plus faible et pour le hp grave le filtre laisse passer le courant basse fréquence qui est élevé et empêche le courant haute fréquence qui est mois élevé ( et qui ne sert à rien pour le hp grave). Et donc il faut un ampli avec du courant pour tenir correctement le hp grave.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Puissance d'amplificateur et tenue des haut-parleurs

Message par Philippe MULLER » mer. 10 janv. 2018 12:01

Attention au mélange des genres !

La fréquence n'a rien à voir avec le courant. En fait, s'il y a moins de courant, c'est parce qu'il faut beaucoup moins de puissance, c'est comme ça dans la nature.
Un watt à 20Hz avec une charge de 8 ohms produit le même courant qu'un watt à 20kHz avec la même charge.

Dans le cas d'une biamplification active, on peut utiliser un ampli plus faible pour l'aigu parce qu'il aura peu de puissance à produire.
Dans le cas de la biamplification passive, on DOIT utiliser deux amplis de même puissance et de même gain sinon le plus faible saturera avant.

Répondre