B&W VS Cabasse

Des passionnés qui discutent... La discussion est souvent animée sur les sujets à débat, alors ce forum est là pour ça !
Avatar du membre
frelon77
Intarissable
Intarissable
Messages : 1652
Enregistré le : jeu. 01 oct. 2009 23:33
Localisation : Pringy (77)

Re: B&W VS Cabasse

Message par frelon77 » sam. 26 avr. 2014 18:56

+1.
Modifié en dernier par frelon77 le sam. 26 avr. 2014 19:30, modifié 1 fois.

frankkern
Volubile
Volubile
Messages : 848
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 21:13
Localisation : Bordeaux

Re: B&W VS Cabasse

Message par frankkern » sam. 26 avr. 2014 18:59

syber a écrit :J'ai eu l'occasion de visiter un salon HiFi avec une femme designer automobile. Elle découvrait ce monde, semble t-il.

En voyant des B&W 800 et en discutant de leur design ensemble, elle m'a spontanément dit "c'est un design international", du genre "Hotel pour homme d'affaire".

C'est je crois cela la véritable force de B&W : d'une part ils raisonnent "marché mondial" et d'autre part ils dessinent et marketent des produits parfaitement adaptés à la clientèle visée.

Le son n'est pas l'unique critère d'achat. Les raisons en sont connues et largement débattues. Ce qui ne veut pas dire dans mon esprit qu'il soit mauvais chez B&W, ni pour autant que les acheteurs de Cabasse soient des esthètes du son à qui "on ne l'a fait pas", mais B&W a mieux compris que les autres constructeur quels sont les différents critères d'achat d'une paire d'enceinte. Et elle y répond mieux.

tu as tout resumé mon Syber !

frankkern
Volubile
Volubile
Messages : 848
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 21:13
Localisation : Bordeaux

Re: B&W VS Cabasse

Message par frankkern » sam. 26 avr. 2014 22:05

pour info:

Philippe Muller
Fichiers joints
philippe muller.jpg
philippe muller.jpg (20.17 Kio) Vu 1044 fois

man
Intarissable
Intarissable
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 19 janv. 2007 16:42
Localisation : Paris

Re: B&W VS Cabasse

Message par man » lun. 12 mai 2014 07:43

frankkern a écrit :
man a écrit :


manu,avec grand respect
tu as ecouter quoi chez B&W pour affirmer ceci ?

c'est étrange de ta part...
Quand j'ai changé mes enceintes je voulais des 802 et apres plusieurs séances d'écoute...on s'ennui ...

man
Intarissable
Intarissable
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 19 janv. 2007 16:42
Localisation : Paris

Re: B&W VS Cabasse

Message par man » lun. 12 mai 2014 07:45

syber a écrit :
Le son n'est pas l'unique critère d'achat.
Tout est dit ...

Avatar du membre
peter77
Intarissable
Intarissable
Messages : 8236
Enregistré le : mer. 18 juil. 2007 11:51
Localisation : Seine et Marne

Re: B&W VS Cabasse

Message par peter77 » lun. 12 mai 2014 10:01

man a écrit :
frankkern a écrit :
man a écrit :


manu,avec grand respect
tu as ecouter quoi chez B&W pour affirmer ceci ?

c'est étrange de ta part...
Quand j'ai changé mes enceintes je voulais des 802 et apres plusieurs séances d'écoute...on s'ennui ...
entièrement d'accord avec toi! a moins de mettre des amplis chauds derrières genre McIntosh ou a tube du type Jadis

Avatar du membre
madorre
Intarissable
Intarissable
Messages : 4697
Enregistré le : lun. 24 déc. 2007 03:20
Localisation : Cantal-Lozere

Re: B&W VS Cabasse

Message par madorre » lun. 12 mai 2014 18:03

Syber à bien résumé les choses.
j'ai écouté des moyennes gammes de chez eux (j'en ai parlé autre part sur le forum), ce n'est pas une écoute grandiose, mais ça fonctionne correctement. Et semble aussi plus polyvalent dans des séjours modernes. Quoi que les nouvelles (depuis 10 ans) Cabasse le sont devenues aussi. Ce n'est pas ce que j’achèterais, mais ce sont des enceintes qui m'inspire confiance.

mattoral
Timide
Timide
Messages : 15
Enregistré le : dim. 15 févr. 2015 17:28
Localisation : haute loire
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par mattoral » sam. 21 févr. 2015 12:27

j'ai acheté d'occasion en 2007 des b&w803 qui me donnent entière satisfaction. en effet :
bien que cabassiste convaincu, j'étais fâché a l'époque a cause de brick 500 que je n'ai ( ni moi ni personne) su faire sonner correctement.
j'ai une amplification avec un gain très puissant ( pré dpl2 jadis ampli p4000 hafler) et passer de 93.5 a 89db de sensibilité a bien arrangé le coup
je dispose d'une grande pièce environ 60m2 j'ai donc pu disposer les 803 a 3m l'une de l'autre, et a 1m de tout mur ( devant et cotés) . pour avoir fait l'essai dos au mur c'est le jour et la nuit.

je les trouve détaillées, analytiques comme j'aime, aigus fins ( pour mes vieilles oreilles??) basses profondes sans été envahissantes.
j'écoute principalement du classique, parfois du jazz ou word musique, et l'ensemble me plait beaucoup.

j'ai encore des sloop que j'écoute chaque jour ( ou la nuit pour etre plus précis)
des 311 que j'ai donné a mon fils, qu'il a associé a un yba retweeké par ses soins ( gonflé le petit)

et donc j'aime beaucoup ces vieilles boites a musique leur précision, et leur sonorité, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier des 803 que j'aurais revendu dans le cas contraire.

il est vrai que je n'y suis pas autant attaché que mes cabasse et si une occasion se présentait un échange avec des colonnes 135 ou des yaol ne me déplairait pas, mais il faudrait surement changer d'amplification..... alors on se calme...

falbala
Intarissable
Intarissable
Messages : 3061
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 23:09

Re: B&W VS Cabasse

Message par falbala » lun. 23 févr. 2015 00:21

mattoral a écrit :j'ai acheté d'occasion en 2007 des b&w803 qui me donnent entière satisfaction. en effet :
bien que cabassiste convaincu, j'étais fâché a l'époque a cause de brick 500 que je n'ai ( ni moi ni personne) su faire sonner correctement.
j'ai une amplification avec un gain très puissant ( pré dpl2 jadis ampli p4000 hafler) et passer de 93.5 a 89db de sensibilité a bien arrangé le coup
je dispose d'une grande pièce environ 60m2 j'ai donc pu disposer les 803 a 3m l'une de l'autre, et a 1m de tout mur ( devant et cotés) . pour avoir fait l'essai dos au mur c'est le jour et la nuit.

je les trouve détaillées, analytiques comme j'aime, aigus fins ( pour mes vieilles oreilles??) basses profondes sans été envahissantes.
j'écoute principalement du classique, parfois du jazz ou word musique, et l'ensemble me plait beaucoup.

j'ai encore des sloop que j'écoute chaque jour ( ou la nuit pour etre plus précis)
des 311 que j'ai donné a mon fils, qu'il a associé a un yba retweeké par ses soins ( gonflé le petit)

et donc j'aime beaucoup ces vieilles boites a musique leur précision, et leur sonorité, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier des 803 que j'aurais revendu dans le cas contraire.

il est vrai que je n'y suis pas autant attaché que mes cabasse et si une occasion se présentait un échange avec des colonnes 135 ou des yaol ne me déplairait pas, mais il faudrait surement changer d'amplification..... alors on se calme...

Bien venue à toi,

BW est une excellente marque.

Je ne suis pas sur que ce soit ton amplification qui soit la cause de tes désamours avec Cabasse... :wink: ... M'enfin je n'y vois aucune raison objective, bien au contraire, un rendement supérieur fait qu'à niveau égal ton ampli sera moins sollicité donc encore moins de distorsions...

mattoral
Timide
Timide
Messages : 15
Enregistré le : dim. 15 févr. 2015 17:28
Localisation : haute loire
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par mattoral » lun. 23 févr. 2015 10:07

merci falbala.
je suis même certain que mon système n'était pas en cause, pour avoir essayé ces enceintes sur moult électroniques ,avec des résultats qui allaient de décevant a catastrophiques. Et mes 311 et mes sloop 321 étaient la en juge de paix.
j'avais acheté 1200€ et trois ans après je les ai revendues 1000 a un auditorium qui les a longtemps trainées sur son site, a 1000, puis 800 et enfin 500 euros elles sont sans doute parties a ce prix la, car je ne les ai plus revues.
il n'y a sans doute pas de fumée sans feu.

falbala
Intarissable
Intarissable
Messages : 3061
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 23:09

Re: B&W VS Cabasse

Message par falbala » lun. 23 févr. 2015 14:45

mattoral a écrit :merci falbala.
je suis même certain que mon système n'était pas en cause, pour avoir essayé ces enceintes sur moult électroniques ,avec des résultats qui allaient de décevant a catastrophiques. Et mes 311 et mes sloop 321 étaient la en juge de paix.
j'avais acheté 1200€ et trois ans après je les ai revendues 1000 a un auditorium qui les a longtemps trainées sur son site, a 1000, puis 800 et enfin 500 euros elles sont sans doute parties a ce prix la, car je ne les ai plus revues.
il n'y a sans doute pas de fumée sans feu.

Je ne les ai pas eu la maison celles là, donc peux te dire si elles sortaient du lot (en négatif) mais assurément t'es le 1er à me dire cela donc je ne pense pas, a fortiori des "500" évolution des "MC"...

:wink:

mattoral
Timide
Timide
Messages : 15
Enregistré le : dim. 15 févr. 2015 17:28
Localisation : haute loire
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par mattoral » lun. 23 févr. 2015 17:01

c'étaient les premières brick 500 il y en a eu deux séries je crois.
j'ai toujours soupçonne le vendeur de me les avoir refourguées a la sortie de la 2° série.
bon n'exagérons pas non plus le son n'était pas atroce.
mais quand on mets 1200€ dans une paire d'enceintes, des cabasse de surcroit on est en droit de s'attendre a beaucoup mieux.

à l'époque je ne connaissait ni le bon coin, ni ce forum cabasse. il est clair qu'aujourd'hui les choses se passeraient autrement.

en attendant mes 803 me passent des jours heureux

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: B&W VS Cabasse

Message par brett952 » lun. 23 févr. 2015 20:18

frankkern a écrit :pour info:

Philippe Muller
Sur cette comparaison cabasse / B&W, l'avis de PM devrait être précieux, lui qui a travaillé pour ces deux maisons.

frankkern
Volubile
Volubile
Messages : 848
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 21:13
Localisation : Bordeaux

Re: B&W VS Cabasse

Message par frankkern » lun. 23 févr. 2015 23:04

brett952 a écrit :
frankkern a écrit :pour info:

Philippe Muller
Sur cette comparaison cabasse / B&W, l'avis de PM devrait être précieux, lui qui a travaillé pour ces deux maisons.




je confirme l'avis, deux grandes firmes.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par Philippe MULLER » sam. 28 févr. 2015 20:48

Contrairement à Cabasse, B&W est un fabricant d'enceintes sous presque toutes leurs formes. Il y a des gammes de haut-niveau qualitatif et très fidèles et puis d'autres qui correspondent à des besoins différents et pour lesquelles un certain esprit sonore est cultivé. Ainsi, la série CM est typiquement un "produit" destiné à une certaine bourgeoisie qui écoute de la musique à niveau relativement modéré dans son salon feutré. C'est volontairement plus agréable que fidèle et n'est pas fait pour envoyer du rock à fond. On sent une espèce de loudness intégré. C'est une approche très british. Partant du principe qu'un acheteur est censé écouter ce qu'il va acheter et que son revendeur est censé connaître ce qu'il vend (on peut rêver), le but de B&W est de proposer l'enceinte adaptée aux envies ou aux besoins de chacun. Le marketing est donc différent de celui que j'ai connu chez Cabasse et même très différent mais, finalement, il se justifie. Cela étant dit, les séries 800 sont capables d'être tout à fait remarquables mais à condition d'utiliser un ampli très puissant. Les Nautilus 801 du studio sont alimentés par un amplificateur de 350W par canal sous 8 ohms et c'est le minimum dans cette pièce de 35m². En-dessous, c'est plat et agressif. J'ai eu un Classé 5100 de 5x100W qui faisait l'affaire mais à ce prix, on peut trouver une centrale thermonucléaire qui remue tout ça avec une facilité déconcertante. Je finis par douter des 91dB de sensibilité.

Je n'écoute pas que du B&W car je possède encore des Alabatros 4vta M1 et une paire de Pétrel M1 rachetées récemment à Brett pour des raisons affectives mais pas seulement parce qu'elles sont encore remarquables + 2 Dinghy 221 pour le réseau d'ordre du studio. J'ai également une petite paire d'Atohm GT1. Atohm est une maison que j'aime beaucoup et pas seulement parce qu'elle est originaire de Besançon. De B&W je possède aussi des Matrix 801S3, des protos deux voies actives réalisés pour Abbey Road mais jamais produits (base 805S + 2 amplis Classé de 200W chacun inside, filtre actif et correcteurs de tonalité) et deux CM1. Pour les électroniques Cabasse, j'ai de tout: Grand Large, PST 14, PST16, deux régies complètes, des AM200, des amplis à tubes de 50W avec KT88 Golden Lion etc...

S'agissant de la reproduction sonore des enceintes haut de gamme Bowers & Wilkins, voici une anecdote vécue il y a quelques années. Radio-France voulant renouveler son parc d'enceintes pour remplacer ses enceintes Mistral, que j'avais contribuées à implanter, prit contact avec B&W France en vue de procéder à des prêts de matériels pour réaliser des tests; nous n'étions pas les seuls. A l'issue de ces tests, nous fûmes convoqués pour participer à une ultime confrontation directe entre le Mistral (équipé d'un AM1000) et les B&W 801D (alimentées par un Classé mono de 400W chacune). La 801, qui avait fait le tour de toutes les régies, était classée largement en tête des candidates au remplacement par les ingénieurs du son de la grande maison

Croyez-moi si vous le voulez, dans ce studio assez vaste, il était impossible de distinguer l'une de l'autre, à part le grave qui était plus soutenu avec la Bowers & Wilkins. En conclusion: j'ai croisé Yvon Kerneis, le remplaçant de François Bellec, quelques semaines plus tard qui fut chargé par la Maison de la Radio de modifier les Mistral pour qu'elles fournissent un grave proche de celui de la 801. L'économie budgétaire fut non négligeable.Je pense qu'il y est parvenu et que cela a fait progresser les 30cm et les caissons Cabasse par la suite.

Le plus impressionnant fut le comportement de l'ensemble DOM4 et DOM 12 + 17MDM, si proches du médium FST Kevlar + tweeter diamant. Combien d'années séparent ces technologies ? pas mal ! Un ingénieur venu du labo B&W était là et il ne contesta rien. Pour le budget, rien n'était comparable mais la fabrication d'une 801 ne l'est pas non plus ni le Classé vs AM100. Je ne parle pas de qualité mais d'objet et d'usinage. Voilà qui renvoie dos à dos les deux marques quand il s'agit de reproduction fidèle; d'ailleurs le preneur de son Bernard Neveu, fidèle d'entre les fidèles de Cabasse (il possède des Goéland) adore travailler à Passavant avec les 801.

J'aimerais ajouter une anecdote à l'attention de ceux qui réfléchissent aux bienfaits de l'égalisation: la qualité de reproduction des deux enceintes étant tellement proche, les techniciens de Radio-France ont voulu mesurer la réponse des enceintes au point d'écoute. Nous nous attendions à une similitude de résultats et puis non! rien à voir dans le médium où la B&W accusait une chute tandis que la Cabasse restait linéaire. Un égaliseur paramétrique fut apporté pour aligner la courbe de la B&W sur celle de la Mistral et le résultat fut... calamiteux. Pourquoi deux enceintes aux courbes si différentes peuvent-elles paraître identiques alors que l'égalisation les rend si différentes ?
Je n'apporterai pas de réponse car personne ne pourra nous répondre de façon incontestable. Chacun trouvera un argument qui l'arrange en fonction de ses convictions.

L'avantage des 801 c'est qu'elles sont très fiables comme contrôle de studio, le but étant de produire des enregistrements pouvant être écoutés en-dehors de la régie sur d'autres systèmes. Ce modèle a été mis au point avec l'équipe de preneurs de son d'Abbey Road; il équipe quantité de studios prestigieux dans le monde, autant pour le classique que les musiques dites actuelles. Leur avantage sur les Cabasse que je possède est qu'elle peuvent être écoutées de plus près sans projeter le son, lequel reste très ouvert et assez semblable pour trois personnes assises à la table de travail.

Pour ceux qui ne me connaissent pas: j'ai travaillé chez Cabasse de 1982 à 1996 puis environ 12 années comme consultant pour B&W après le départ de Georges Cabasse. J'ai quitté la hifi voici près de cinq ans pour ne m'occuper que de mon studio à Passavant et de mon label qui porte le même nom que le village. Je suis devenu totalement indépendant.

Avatar du membre
iannoa
Intarissable
Intarissable
Messages : 1779
Enregistré le : mar. 05 févr. 2008 20:16
Localisation : Auvergne - Puy de Dome
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par iannoa » sam. 28 févr. 2015 21:28

Bonjour Mr Muller merci pour ces infos passionnantes. C'est marrant le constat sur la réponse en fréquence. Comme quoi ...... Et j'adore votre solution de réponse :mrgreen: :mrgreen:
Que pensez vous des Galion 3VT Radio France que nous sommes quelques uns ici à avoir possédé ? Pour ma part à la première écoute je me suis dit tiens des Cabasse au son British :-D C'est les plus feutrées des enceintes Cabasse que nous avons eu avec mon épouse.
Pour B&W je n'ai jamais écouté leur haut de gamme et j'aimerai bien ! Le seul modèle que j'ai possedé c'est un système tri-phonique à la même époque que le système acoustimass de Bose. Le B&W (les satellites étaient en forme d'oeil :shock: )n'avait pas grand chose à envier au Bose mise à par la puissance.

falbala
Intarissable
Intarissable
Messages : 3061
Enregistré le : ven. 14 oct. 2011 23:09

Re: B&W VS Cabasse

Message par falbala » dim. 01 mars 2015 00:13

Philippe MULLER a écrit :Contrairement à Cabasse, B&W est un fabricant d'enceintes sous presque toutes leurs formes. Il y a des gammes de haut-niveau qualitatif et très fidèles et puis d'autres qui correspondent à des besoins différents et pour lesquelles un certain esprit sonore est cultivé. Ainsi, la série CM est typiquement un "produit" destiné à une certaine bourgeoisie qui écoute de la musique à niveau relativement modéré dans son salon feutré. C'est volontairement plus agréable que fidèle et n'est pas fait pour envoyer du rock à fond. On sent une espèce de loudness intégré. C'est une approche très british. Partant du principe qu'un acheteur est censé écouter ce qu'il va acheter et que son revendeur est censé connaître ce qu'il vend (on peut rêver), le but de B&W est de proposer l'enceinte adaptée aux envies ou aux besoins de chacun. Le marketing est donc différent de celui que j'ai connu chez Cabasse et même très différent mais, finalement, il se justifie. Cela étant dit, les séries 800 sont capables d'être tout à fait remarquables mais à condition d'utiliser un ampli très puissant. Les Nautilus 801 du studio sont alimentés par un amplificateur de 350W par canal sous 8 ohms et c'est le minimum dans cette pièce de 35m². En-dessous, c'est plat et agressif. J'ai eu un Classé 5100 de 5x100W qui faisait l'affaire mais à ce prix, on peut trouver une centrale thermonucléaire qui remue tout ça avec une facilité déconcertante. Je finis par douter des 91dB de sensibilité.

Je n'écoute pas que du B&W car je possède encore des Alabatros 4vta M1 et une paire de Pétrel M1 rachetées récemment à Brett pour des raisons affectives mais pas seulement parce qu'elles sont encore remarquables + 2 Dinghy 221 pour le réseau d'ordre du studio. J'ai également une petite paire d'Atohm GT1. Atohm est une maison que j'aime beaucoup et pas seulement parce qu'elle est originaire de Besançon. De B&W je possède aussi des Matrix 801S3, des protos deux voies actives réalisés pour Abbey Road mais jamais produits (base 805S + 2 amplis Classé de 200W chacun inside, filtre actif et correcteurs de tonalité) et deux CM1. Pour les électroniques Cabasse, j'ai de tout: Grand Large, PST 14, PST16, deux régies complètes, des AM200, des amplis à tubes de 50W avec KT88 Golden Lion etc...

S'agissant de la reproduction sonore des enceintes haut de gamme Bowers & Wilkins, voici une anecdote vécue il y a quelques années. Radio-France voulant renouveler son parc d'enceintes pour remplacer ses enceintes Mistral, que j'avais contribuées à implanter, prit contact avec B&W France en vue de procéder à des prêts de matériels pour réaliser des tests; nous n'étions pas les seuls. A l'issue de ces tests, nous fûmes convoqués pour participer à une ultime confrontation directe entre le Mistral (équipé d'un AM1000) et les B&W 801D (alimentées par un Classé mono de 400W chacune). La 801, qui avait fait le tour de toutes les régies, était classée largement en tête des candidates au remplacement par les ingénieurs du son de la grande maison

Croyez-moi si vous le voulez, dans ce studio assez vaste, il était impossible de distinguer l'une de l'autre, à part le grave qui était plus soutenu avec la Bowers & Wilkins. En conclusion: j'ai croisé Yvon Kerneis, le remplaçant de François Bellec, quelques semaines plus tard qui fut chargé par la Maison de la Radio de modifier les Mistral pour qu'elles fournissent un grave proche de celui de la 801. L'économie budgétaire fut non négligeable.Je pense qu'il y est parvenu et que cela a fait progresser les 30cm et les caissons Cabasse par la suite.

Le plus impressionnant fut le comportement de l'ensemble DOM4 et DOM 12 + 17MDM, si proches du médium FST Kevlar + tweeter diamant. Combien d'années séparent ces technologies ? pas mal ! Un ingénieur venu du labo B&W était là et il ne contesta rien. Pour le budget, rien n'était comparable mais la fabrication d'une 801 ne l'est pas non plus ni le Classé vs AM100. Je ne parle pas de qualité mais d'objet et d'usinage. Voilà qui renvoie dos à dos les deux marques quand il s'agit de reproduction fidèle; d'ailleurs le preneur de son Bernard Neveu, fidèle d'entre les fidèles de Cabasse (il possède des Goéland) adore travailler à Passavant avec les 801.

J'aimerais ajouter une anecdote à l'attention de ceux qui réfléchissent aux bienfaits de l'égalisation: la qualité de reproduction des deux enceintes étant tellement proche, les techniciens de Radio-France ont voulu mesurer la réponse des enceintes au point d'écoute. Nous nous attendions à une similitude de résultats et puis non! rien à voir dans le médium où la B&W accusait une chute tandis que la Cabasse restait linéaire. Un égaliseur paramétrique fut apporté pour aligner la courbe de la B&W sur celle de la Mistral et le résultat fut... calamiteux. Pourquoi deux enceintes aux courbes si différentes peuvent-elles paraître identiques alors que l'égalisation les rend si différentes ?
Je n'apporterai pas de réponse car personne ne pourra nous répondre de façon incontestable. Chacun trouvera un argument qui l'arrange en fonction de ses convictions.

L'avantage des 801 c'est qu'elles sont très fiables comme contrôle de studio, le but étant de produire des enregistrements pouvant être écoutés en-dehors de la régie sur d'autres systèmes. Ce modèle a été mis au point avec l'équipe de preneurs de son d'Abbey Road; il équipe quantité de studios prestigieux dans le monde, autant pour le classique que les musiques dites actuelles. Leur avantage sur les Cabasse que je possède est qu'elle peuvent être écoutées de plus près sans projeter le son, lequel reste très ouvert et assez semblable pour trois personnes assises à la table de travail.

Pour ceux qui ne me connaissent pas: j'ai travaillé chez Cabasse de 1982 à 1996 puis environ 12 années comme consultant pour B&W après le départ de Georges Cabasse. J'ai quitté la hifi voici près de cinq ans pour ne m'occuper que de mon studio à Passavant et de mon label qui porte le même nom que le village. Je suis devenu totalement indépendant.

Salut Philippe,

Content que tu viennes apporter ta contribution à ce forum vu tes connaissances historiques et ta culture en la matière.


:hola:

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: B&W VS Cabasse

Message par brett952 » dim. 01 mars 2015 00:21

+1
L'expérience et les connaissances de Philippe vont enrichir les débats!
Moi je serais curieux de savoir comment furent modifiées les Mistral pour obtenir un grave différent.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par Philippe MULLER » dim. 01 mars 2015 09:22

iannoa a écrit :Bonjour Mr Muller merci pour ces infos passionnantes. C'est marrant le constat sur la réponse en fréquence. Comme quoi ...... Et j'adore votre solution de réponse :mrgreen: :mrgreen:
Que pensez vous des Galion 3VT Radio France que nous sommes quelques uns ici à avoir possédé ? Pour ma part à la première écoute je me suis dit tiens des Cabasse au son British :-D C'est les plus feutrées des enceintes Cabasse que nous avons eu avec mon épouse.
Pour B&W je n'ai jamais écouté leur haut de gamme et j'aimerai bien ! Le seul modèle que j'ai possedé c'est un système tri-phonique à la même époque que le système acoustimass de Bose. Le B&W (les satellites étaient en forme d'oeil :shock: )n'avait pas grand chose à envier au Bose mise à par la puissance.
J'évoquais la régularité et l'étendue de la courbe de réponse, qui montre bien plus de choses que la réponse en fréquences. Cette dernière ne donne que deux limites et ne dit rien de ce qui se passe entre elles.

Les Galion 3vta étaient très appréciées à Radio-France mais elles n'étaient pas adaptées à la musique rock en studio (pas assez de puissance disponible pour régler le son d'un pied de grosse caisse hard-rock, par exemple). Au début des années 90, si ma mémoire ne me fait pas défaut, François Bellec avait fait repasser toutes les Galion 3vta de Radio-France au labo pour les ré-étalonner afin qu'elles soient toutes identiques. Malgré tout, les asservies étaient condamnées car devenues inabordables pour la radio. La disposition du médium et de l'aigu n'était pas idéale s'agissant de la directivité verticale, chose importante en studio. La douceur est une caractéristique des asservies qui fonctionnent bien. Cela n'enlève rien à la précision; elles ont même les deux. Je suis plus circonspect s'agissant des quatre voies.

Le modèle B&W que vous citez était une réponse aux système de type Bose. Comme je le disais auparavant, les fabricants anglais ne font pas systématiquement que de la haute-fidélité mais ils démontrent, si la taille de leur entreprise le permet, qu'ils savent faire sérieusement toutes sortes de haut-parleurs. C'est dans la culture anglo-saxonne. Le seul français qui avait compris cela était JM-Lab qui adaptait chaque modèle au goût sonore du pays où il était exporté. Jamais Cabasse n'aurait fait ça par le passé. C'était un choix moral. Les anglais font passer le business avant la morale mais ils sont très professionnels.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: B&W VS Cabasse

Message par Philippe MULLER » dim. 01 mars 2015 09:40

falbala a écrit :
Salut Philippe,

Content que tu viennes apporter ta contribution à ce forum vu tes connaissances historiques et ta culture en la matière.


:hola:
Bonjour Emmanuel.
Depuis quand ne nous sommes nous pas vus ?

Je ne serai pas très réactif sur le forum parce que je manque sérieusement de temps. Je le regrette.
Cela étant dit, quand on a vécu la philosophie maison d'aussi près pendant tout ce temps (je discutais avec François Bellec plusieurs fois par jour, ce qui représente de très nombreuses fois en quatorze ans), on n'est pas très ouvert à certaines évolutions des mœurs. Au studio, je continue à travailler selon les méthodes acquises à cette époque et je me contrefiche de la modernité. Quand un principe est bon, on cherche à mieux le maîtriser, pas à le remplacer.

Répondre