Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Répondre
Jack06
Timide
Timide
Messages : 7
Enregistré le : dim. 03 déc. 2017 15:20
Localisation : Corée du Sud

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Jack06 » lun. 08 janv. 2018 01:35

brett952 a écrit :
mer. 03 janv. 2018 10:10
Jack06 a écrit :
mer. 03 janv. 2018 03:52
Bonjour
J’arrive depuis peu sur ce forum et je recherche des informations sur les colonnes 116 (structure, filtre...)
Avez vous des informations?
Merci
Fabrice
Bonjour,

Peu de données techniques sur ce modèle qui n’a pas été produit en nombre important, en dehors de ce qui se trouve sur le wiki. Que souhaites-tu faire ?
bonjour Brett
Saturne n'a pas d'info sur les C116. :brick: Si jamais tu as d'autres input, je suis preneur
Merci
Cdlt

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Philippe MULLER » lun. 08 janv. 2018 10:44

@ Jack06

Le problème avec Cabasse, c'est qu'il faut utiliser des filtres complets d'origine qui sont des modèles très spécifiques. Les plans ne suffisent pas, il faut notamment pouvoir se procurer les selfs Cabasse (et ce n'est pas facile). Remplacer les selfs Cabasse par des selfs à air conduira à une belle déconvenue car les selfs Cabasse servent également à l'ajustement du niveau du HP. L'utilisation d'un filtre non officiel ne permettra pas d'obtenir l'équilibre souhaité. C'est visiblement ce qu'il vous arrive déjà si j'ai bien suivi.
Autre chose, qui a fait l'objet de débats ici, la valeur des condensateurs peut être volontairement choisie par Cabasse avec des dérives pour obtenir la valeur précise.

Construire un filtre passif Cabasse sans composants d'origine est... impossible.

Le plus incroyable, c'est que Cabasse vendait aussi ses filtres à cette époque mais ces magasins de kits voulaient jouer au plus malin et prétendaient faire mieux que le constructeur lui-même.

Anthony75
Loquace
Loquace
Messages : 272
Enregistré le : lun. 27 juin 2016 19:33

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Anthony75 » lun. 08 janv. 2018 12:27

helio a écrit :L'Atlantis est multi amp active.. Ce qui n'est plus le cas d'une Iroise, Egea.. j'ai bon ? :wink:
Comment un filtrage actif analogique pourrait modifier substantiellement la directivité par rapport à un filtrage passif ?

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Philippe MULLER » lun. 08 janv. 2018 12:33

C'est possible (dans une certaine mesure) en poussant le HP dans sa zone de moindre efficacité, ce que le passif ne permet pas. Si vous regardez le filtrage actif de l'Atlantis (https://www.forumcabasse.org/wiki/Atlantis) vous remarquerez que le tweeter est légèrement poussé par rapport au haut-médium avec une efficacité maximale au-dessus de 9kHz.
Comme nous n'avons pas accès à la courbe polaire, nous n'en saurons pas plus.

Anthony75
Loquace
Loquace
Messages : 272
Enregistré le : lun. 27 juin 2016 19:33

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Anthony75 » lun. 08 janv. 2018 12:41

Merci pour ces explications.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Philippe MULLER » lun. 08 janv. 2018 15:29

Si l'on s'en tient aux courbes publiées, la réponse de l'Atlantis est exceptionnelle, même nettement en-dehors de l'axe. Je comprends qu'une telle source ait permis de faire évoluer les autres modèles, notamment en facilitant l'analyse de la puissance rayonnée. C'était sa vocation première, ne l'oublions-pas.

Vous remarquerez que l'ensemble des modèles classiques a considérablement progressé sur ces critères (séries M2 par exemple) dès que la MC001 a pu servir de référence au labo.

Les discussions sans fin qui remplissent les forums montrent que beaucoup oublient les fondamentaux. Une enceinte est quelque-chose de très complexe que les amateurs ont trop tendance à ramener à quelques valeurs de bases. C'est une terrible erreur.

Il ne faut pas limiter les performances d'une enceinte à la seule technologie embarquée.
Que vaut le meilleur piano du monde sans le meilleur pianiste du monde ?

Le savoir-faire et la culture de l'ingénieur sont comparables à ceux du facteur / accordeur d'instrument, qui doit être capable de réaliser un instrument en se basant sur ses connaissances techniques mais aussi en sachant utiliser ses oreilles. Un piano parfaitement juste n'existe pas. Quand ses octaves sont justes, ses quintes sont fausses et le piano sonne mal. Si les quintes sont justes, les octaves seront faux et le piano sonnera toujours mal. L'art de la mise au point consiste à chercher le meilleur équilibre subjectif puisqu'il est objectivement impossible à obtenir. Ainsi pour faire croire à un piano juste, l'accordeur réalisera des octaves un peu plus larges que justes, donc faux, pour obtenir des quintes un peu moins fausses. Le compromis fera la qualité finale. Ce compromis est défini subjectivement, pas objectivement. Une guitare accordée à l'oreille sera souvent plus belle à écouter que la même guitare accordée à l'aide d'un appareil électronique. Technique objective et écoute subjective sont irremplaçables car complémentaires.

C'est pareil pour les enceintes. Comme il s'agit d'un compromis, on doit apprendre à combiner qualités et défauts et veiller à ne pas appliquer des règles toujours partielles de façon brutale sans savoir écouter le résultat pour se remettre en cause. C'est le principe même de la Live Music: la technique est mise à l'épreuve de l'écoute. Il n'y a pas de technique ou de technologie sans faille sinon tous les violons sonneraient comme des Stradivarius (ou tous les Stradivarius sonneraient comme les autres violons). Un bon chef de labo doit veiller à équilibrer le know-how de ses collaborateurs. Dans le domaine de l'enceinte acoustique, une bonne culture musicale est aussi importante que la culture technique, c'est ce que disait d'ailleurs Georges Cabasse s'agissant des preneurs de son.

man
Intarissable
Intarissable
Messages : 6836
Enregistré le : ven. 19 janv. 2007 16:42
Localisation : Paris

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par man » mar. 16 janv. 2018 00:18

sergio a écrit :
ven. 05 janv. 2018 22:15
Philippe MULLER a écrit :
jeu. 04 janv. 2018 17:38
Le SCS n'était pas prévu pour les enceintes passives mais pour le numérique uniquement. Les deux concepteurs étaient clairs sur ce point.
+1

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par Philippe MULLER » mar. 16 janv. 2018 10:51

Pour rester cohérent avec le principe de non étalement des sources et éviter les défauts inhérents au filtrage, les ingénieurs s'orientaient plutôt vers une évolution des systèmes à deux voies pour les enceintes passives. Le DOM40 était une première approche. Visiblement, il n'a pas envahi la gamme et je ne sais pas pour quelle raison. C'était pourtant difficilement contestable... sur le papier.

sergio
Volubile
Volubile
Messages : 507
Enregistré le : dim. 06 déc. 2009 21:47
Localisation : Var

Re: Eloge de la gamme "tout dôme" (Caravelle, Corvette, etc.)

Message par sergio » mar. 16 janv. 2018 14:22

Peut-on considérer que les enceintes munies du BC 12, puis celles équipées de ses successeurs, s'intègrent dans cette démarche?

Répondre