Le préamplificateur Cabasse PST16

Amplis, filtres, pieds, ...
Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Scytales »

Bonjour.

J'ai enfin réussi à mettre la main sur un exemplaire du préamplificateur Cabasse PST16.

Je n'en avais jamais vu que des photographies sur le Net. Au vu de celles-ci et de l'ancienneté de la conception de l'appareil (un indice me la fait situer vers 1970), je craignais de voir un appareil faisant un peu "bricolage". Pas du tout ! N'était l'usure et la vétusté, la qualité de fabrication de ce préamplificateur est surprenante et inspire le respect.

Une inspection sommaire n'a révélé aucune trace de composants endommagés, à part l'antiparasite à trois fils sur l'arrivé secteur. Rien de grave. Seul des problèmes cosmétiques et un peu de crasse doivent, à vue de nez, être corrigés. Je m'apprête à faire vérifier l'appareil avant de pouvoir l'essayer et voir ce qu'il a dans le ventre. J'ai la lubie de constituer une chaîne Cabasse aussi typique que possible. L'insertion de ce préamplificateur qui, selon Philippe Muller, a été utilisé très tardivement par Cabasse pour ses démonstrations et ses essais, me permettrait de réaliser cette lubie. Je contribuerais ainsi à la préservation du patrimoine des techniques de reproduction sonores françaises.

Est-ce que le fonctionnement de ce vieux préamplificateur sera suffisamment bon pour un usage quotidien ? Je l'espère. Après l'avoir examiné, je suis passé du doute à un a priori favorable. Sa remise en service me permettra d'apprécier s'il mérite bien la référence "Grand Large", comme son aîné à tubes, qui lui était attribuée dans les documents tarifaires de la marque.

Vu de la face avant :
PST16a.jpg
PST16a.jpg (63.76 Kio) Vu 2113 fois
En haut : réglages du niveau d'entrée séparés pour le canal de gauche et celui de droite de toutes les entrées (en 1970 !). Correcteurs de grave et d'aigu séparés pour le canal de gauche et celui de droite.
En bas : clavier de sélection des sorties préamplifiées : casque, sortie 1 et sortie 2 (toutes les sorties peuvent être utilisées simultanément) ; touche marche/arrêt avec logo Cabasse rétro-éclairé ; clavier de sélection des entrées, touches de mise en ligne de la boucle de monitoring, d'un filtre passe-haut anti-rumble (fréquence de coupure 30 Hz), de deux filtres passe-bas (fréquence de coupure 6 et 10 kHz), commutateur mono/stéréo, touche d'activation de la télécommande (si !), de l'inverseur de phase, touche "source directe" (suppression des correcteurs de grave et d'aigu), inverseur de canal et touche d’activation de la correction physiologie (loudness).
Tout à droite : bouton de réglage de volume à 19 positions et prise casque.

Vu de l'arrière :
PST16b.jpg
PST16b.jpg (52.51 Kio) Vu 2113 fois
A gauche : Arrivée secteur, prises secteurs auxiliaires (sans doute commandées par l'interrupteur marche/arrêt, point à vérifier), bouchon de sélection de la tension secteur.
En haut à droite : prise pour télécommande filaire (celle-ci ne permettait apparemment que de télécommander la fonction marche/arrêt) et sortie enregistrement et entrées sur prises DIN.
En bas à droite : sorties lignes, sortie enregistrement et entrées sur prises RCA et borne de masse (pour platine TD).

Vu de l'intérieur :
PST16c.jpg
PST16c.jpg (118.35 Kio) Vu 2113 fois
Toute l'électronique est montée sur cartes enfichables sur une carte mère. En bas et de gauche à droite, il y six cartes d'entrées (2 entrées phonos, une entrée microphone, trois entrées lignes), deux qui sont je pense dédiées aux sorties enregistrement, une avec un nombre impaire de transistors (ce doit être la carte qui porte l'inverseur de phase et les filtres actifs passe-haut et passe-bas), deux pour les réglages grave et aigu (une carte par canal) et une dernière carte portant les étages de sortie.
En haut à gauche, un compartiment qui ne contient que le câblage des entrées et sorties et celui de la télécommande.
En haut à droite, la section alimentation avec à gauche du compartiment, une carte portant le pont de redressement et le filtrage par condensateurs et une carte verticale portant le régulateur d'alimentation (alimentation monotension, non symétrique, apparemment) et à droite, le transformateur d'alimentation enfermé dans une boîte métallique noire.
Modifié en dernier par Scytales le ven. 27 nov. 2015 14:18, modifié 5 fois.

frankkern
Volubile
Volubile
Messages : 848
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2011 21:13
Localisation : Bordeaux

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par frankkern »

felicitation Scytales,

il est simplement sublime,il sera associer avec quel élément?
j'attends ton retour avec impatience.

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par Scytales »

L'intérieur vu de dessus sous un autre angle :
PST16d.jpg
PST16d.jpg (96.38 Kio) Vu 2108 fois
Une vue intéressante de l'intérieur prise de dessous, qui permet d'apprécier le montage du châssis, en particulier le support des claviers de touches de sélection et celui de l'interrupteur et du câblage secteur (bien blindé) :
PST16e.jpg
PST16e.jpg (104.64 Kio) Vu 2108 fois
On distingue le réglage de volume par commutateur rotatif à plots, solution de luxe à cette époque reculée où les deux voies jumelées des potentiomètres n'étaient pas forcément bien appairées.

Une dernière pour finir : il y a de la ferraille là-dedans !
PST16f.jpg
PST16f.jpg (86.69 Kio) Vu 2108 fois
On retrouve bien la qualité Cabasse : tous les circuits imprimés sont en verre époxy et la carte mère est même en double-face. A titre de comparaison, beaucoup de haut-de-gammes japonais des années 70 ou 80, comme les premiers Accuphase par exemple mais aussi d'autres, employaient encore des circuits imprimés en papier phénolique simple face.
Modifié en dernier par Scytales le dim. 22 nov. 2015 11:16, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par Scytales »

frankkern a écrit :felicitation Scytales,
Merci, mais ce n'est pas un heureux événement, quant même ! :mrgreen:
il est simplement sublime,il sera associer avec quel élément?
j'attends ton retour avec impatience.
Sony SCD-555ES/Grundig Fine Arts T-9000=>Préampli (actuellement un Yamaha C-2x)=>Cabasse Polaris FST 2=>Cabasse Polaris AM 1000=>Iroise SCS et 1 Etna 2 (avant d'en trouver, j'espère, un second).

Il ne me manquera plus qu'un Cabasse FMT5 pour compléter la collection. :::terroir

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par Philippe MULLER »

Heureux homme !

Comme j'en ai également un à restaurer (ainsi qu'un PST14 et un Grand Large) et que je suppose qu'il faudra que vous en fassiez autant, je suivrai de près votre nouvelle aventure, ce qui me décidera enfin à bouger.

Le PST16 est également une table de mixage (peu pratique) qui permet d'activer plusieurs entrées à la fois et d'en régler le niveau. Tout cela arrive à l'entrée d'un étage mélangeur. Les circuits sont issus des modules qui équipaient les régies Cabasse.

Petit point faible: une diaphonie insuffisante entre les entrées qui permet d'entendre (très faiblement) le tuner quand on écoute une autre source. Il faut donc éteindre les appareils non utilisés ou stopper la lecture du CD quand on passe à autre chose. Pour éviter cela, il aurait fallu court-circuiter les entrées hors-service mais le mixage n'aurait plus été possible.

Conseil: l'admissibilité des entrées est telle que François Bellec, le concepteur de cet appareil, n'hésitait pas à tourner les potentiomètres d'entrée à fond sur le modèle que je possède, qui était celui utilisé au Festival du Son.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par brett952 »

Bravo Scytales pour ta démarche qui m'inspire un grand respect. La conservation du patrimoine audio français, une sacré belle aventure.

pecheur1958
Membre d'honneur
Messages : 6551
Enregistré le : ven. 24 oct. 2008 18:13

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par pecheur1958 »

Il est superbe ce préampli ! :shock:
Quant à l'implantation elle n'a rien à envier à du Accuphase, chapeau Cabasse ! 8)

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par Philippe MULLER »

Le prix était à la hauteur (c'était cher à l'époque).

Avatar du membre
BowiePop
Veilleur de nuit
Veilleur de nuit
Messages : 6198
Enregistré le : mer. 20 janv. 2010 08:54
Localisation : Océan pacifique

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par BowiePop »

Merci Scytales de nous partager toutes ces photos fort intéressantes, je te souhaite beaucoup de réussite dans ton projet.

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST 16

Message par Scytales »

Philippe MULLER a écrit : Le PST16 est également une table de mixage (peu pratique) qui permet d'activer plusieurs entrées à la fois et d'en régler le niveau. Tout cela arrive à l'entrée d'un étage mélangeur. Les circuits sont issus des modules qui équipaient les régies Cabasse.
Je ne comprenais pas comment fonctionne cette possibilité de mixage, mentionnée dans le catalogue 1976 en ligne sur le Wikicabasse. Après avoir essayé, il suffit d'appuyer en même temps sur les touches de sélection des entrées que l'on veut mélanger. Pour les déverrouiller, il suffit d'appuyer sur autre touche de sélection d'entrée. Les cartes que je prenais pour des amplificateurs pour la sortie magnétophone sont peut-être plutôt les étages mélangeurs ?
Conseil: l'admissibilité des entrées est telle que François Bellec, le concepteur de cet appareil, n'hésitait pas à tourner les potentiomètres d'entrée à fond sur le modèle que je possède, qui était celui utilisé au Festival du Son.
Merci pour cette information. Je m'interrogeais justement sur les niveaux admissibles en entrée, qui ne sont pas spécifiés dans la documentation Cabasse, pour savoir si l'appareil tiendra le choc du niveau de 2,2 V RMS en sortie de lecteur de CD.

J'avais dans l'idée d'aligner les niveaux d'entrée avec un disque test contenant un sinus à 1 kHz à 0 dBFS pour que la sortie du préampli volume à fond soit de 0,775 mV (0 dBu), qui est le niveau de sortie nominal (et aussi le niveau d'entrée nominal du filtre actif Cabasse), et ensuite d'aligner les niveaux des autres entrées (tuner, DVD, démodulateur satellite) pour ne pas être contraint de toucher au réglage de volume en passant d'une source à l'autre. Cette commodité est l'un des motifs qui me poussait à chercher un PST16, car rares sont les préamplificateurs modernes qui permettent de régler séparément les niveaux de toutes les entrées. Les Mark Levinson modernes le permettent, mais à quel prix !

J'ai essayé les prises RCA du PST16 en y connectant des prises mâles de bonne qualité (Canare RCAP) : le contact est franc et il n'y a aucun jeu. Le gabarit des prises femelles du préampli est donc bon.

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Scytales »

J'écrivais plus haut qu'un indice me faisait penser que le PST 16 remontait à 1970 (au moins), j'ai retrouvé cet indice sur mon disque dur. Dans ce reportage chez Cabasse publié en novembre 1970, on peut voir en bas à droite page 3 un châssis de tuner FMT 5 sur le banc de test. Or, le FMT 5 fait partie de la même gamme que le PST 16.
visite1-50--1c272af.jpg
visite1-50--1c272af.jpg (244.21 Kio) Vu 1978 fois
visite2-50--1c272bc.jpg
visite2-50--1c272bc.jpg (252.36 Kio) Vu 1978 fois
visite3-50--1c272ce.jpg
visite3-50--1c272ce.jpg (254.11 Kio) Vu 1978 fois

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Scytales »

RedimPST16enmarche.JPG
RedimPST16enmarche.JPG (47.15 Kio) Vu 1928 fois

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Philippe MULLER »

Le transfo du mien vibre beaucoup. :(

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Scytales »

Celui du mien ne vibre pas du tout.

Je pense qu'il ne s'agit que d'un petit transformateur à enroulements primaires multiples (pour pouvoir passer du 120 au 240 V secteur en passant par 127 et 220 V). Il doit être possible d'en trouver un, voir de le remplacer par un transformateur à enroulement primaire unique adapté au 230 V si on ne se sert que de ça. Il faudrait juste vérifier la tension de sortie et les dimensions (ce serait dommage ne pas pas pouvoir le faire entrer dans la cuve d'origine).

Il y a une autre possibilité : peut-être qu'il y a une petite composante continue sur votre secteur qui fait vibrer le transfo ? Il existe des montages qui permettent de la supprimer.
Modifié en dernier par Scytales le dim. 06 déc. 2015 17:10, modifié 1 fois.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Philippe MULLER »

Merci Scytales. Malheureusement, c'est pareil à Passavant et à la maison, à 15km de distance.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Philippe MULLER »

Je viens d'exhumer mon PST 16 pour le raccorder aux Pétrel, ce que je n'avais pas encore fait.

Je me suis souvenu que ces appareils étaient liés par l'histoire. Le PST16 que j'ai est resté longtemps au labo de Brest tandis que les anciennes Pétrel de JPV ne sont rien d'autre que les protos.

L'adaptation entre les deux est forcément sans problèmes ! Je suis surpris par les beaux restes de cette électronique. Tout est toujours aussi détaillé et transparent. Reste à régler la question du bizz généré par le transfo. On ne l'entend pas dans le signal, c'est purement vibratoire.

Je vais aller rechercher le PAS 20T16 blanc avec son FMT (modules Goerler inside) qui dorment dans le grenier.

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Scytales »

Si vous pouviez prendre des photographies du circuit de votre PST 16, il serait possible d'en déduire certaines des améliorations apportées dans la version "labo", ce qui me permettrait peut-être de les appliquer à mon exemplaire.

En effet, pendant ce week-end, j'ai constaté quelques défauts à corriger.

Malheureusement, il manque quatre œillets sur le canal de gauche du commutateur rotatif à plots qui sert de contrôle de volume. Heureusement, les pièces manquantes se situent dans le haut de l'échelle, à des niveaux suffisamment élevés pour ne pas rendre le contrôle de volume inutilisable. A ce sujet, j'ai pu régler finement la balance entre les canaux de gauche et de droite grâce aux potentiomètres de réglage en façade. Pour cela, j'ai passé la plage de percussion de Xavier Martin sur le disque-test PAV n°1, de loin la plage la plus dynamique de ma discothèque, pour la monter au niveau le plus réaliste possible (pas trop longtemps pour ne pas ameuter les voisins :mrgreen: ). J'ai positionné le contrôle de volume juste avant le premier plot défaillant : c'est mon maximum. Ensuite, j'ai réglé grossièrement les potentiomètres d'entrée pour obtenir le niveau sonore désiré. Un fois cela fait, j'ai débranché les amplificateurs de puissance et j'ai réglé très précisément le niveau sur les deux canaux en sortie du filtre actif Polaris FST2 à l'aide d'un disque-test contenant une fréquence pure de 1 kHz et d'un voltmètre ayant une bande passante suffisante. J'ai fait l'exercice pour le lecteur de CD et pour le lecteur de DVD. J'ai également réglé le niveau d'entrée du tuner en écoutant une émission de France Musique (la station qui émet le son le plus dynamique) pour trouver le niveau adéquat, puis en utilisant la fonction REC CAL du tuner pour ajuster précisément la balance au voltmètre. Les potentiomètres du PST 16 sont si souples qu'il m'a été possible de régler les niveaux au millivolt près sur toutes les entrées !

Juste pour la culture, voici les niveaux en volt relevés au voltmètre après cet exercice de réglage non pas en sortie de filtre, mais directement en sortie de préamplificateur (les niveaux ne sont pas égaux là où j'ai effectué les réglages car le gain des deux canaux du filtre est très légèrement différents et la différence a naturellement été compensée lors du réglage).

Plots___G___________D_________écart en dB entre les deux canaux

1______0,003/0,004_0,004______0 à 2,5 dB (ça gigote entre deux valeurs sur le canal de gauche)
2______0,018/0,019_0,019______0 à 0,5 dB (ça gigote entre deux valeurs sur le canal de gauche)
3______0,033______0,034______0,26 dB
4______0,062______0,063______0,14 dB
5______0,111______0,114______0,23 dB
6______0,199______0,202______0,13 dB
7______0,355______0,366______0,26 dB (à titre de comparaison en sortie de filtre actif : 0,363 V et 0,365 V soit 0,05 dB d'écart).
8______0,447______0,453______0,12 dB
9______0,563______0,570______0,11 dB
10_____0,710______0,717______0,09 dB
11_____0,892______0,899______0,07 dB (c'est là où j'ai réglé la balance en sortie de filtre avec un écart de 0 dB entre les deux canaux)
12________________1,128
13_____1,407______1,409______0,01 dB
14________________1,762
15_____2,222______2,208______0,05 dB
16________________2,756
17_____3,396______3,881______1,16 dB

Au-delà, aux positions 18 et 19, on dépasse le niveau de sortie maximal spécifié pour le PST 16 (3,5 V). Je ne donne donc pas les valeurs.

Difficile de faire mieux avec un potentiomètre utilisé en réglage de volume.

A l'écoute, je relève un léger "bzzz" dans les haut-parleur de grave lorsque j'y approche l'oreille. On entend le "chant" des diodes de redressement. Il y a aussi du souffle au 19ème niveau sur le volume. Comme le préampli a plus de 40 ans avec ses composants d'origine, c'est peut-être les condensateurs de l'alimentation qui sont usés ? A vérifier.

Ce qui me donne envie de restaurer cet appareil est la chose suivante : à niveau d'écoute normal, on n'entend pas qu'il a plus de 40 ans :lol: ! En fait, je suis surpris de constater que le son est transparent, avec une large bande passante. Cet appareil a des défauts de vieux, mais de vieux en forme. L'image sonore est précise, les programmes en mono parfaitement centrés. Et il a vraiment un côté pratique que j'apprécie.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Philippe MULLER »

J'ouvrirai l'appareil dès que j'aurai un instant.

Je ne suis pas certain que les modifications apportées à ce modèle soient profondes sinon François Bellec aurait fait un autre appareil mais avec lui tout pouvait arriver quand on considère le nombre incalculable de versions du Grand Large. Toutes les embases RCA avaient été remplacées par des versions dorées et les entrées phono 2 et mic sont devenues des entrées haut-niveau. Ce sont probablement les mêmes cartes d'entrées mais réduites à leur fonction de base.

S'agissant du fonctionnement de l'appareil, je partage vos impressions. C'est très équilibré, transparent et centré. Ce qui frappe pour un appareil aussi ancien, qui n'a pas vu un fer à souder depuis plus de trente ans, c'est l'absence de voile. Le petit goût d'ancien c'est avant tout une présence simple et évidente; il y a ce côté: "c'est là !" qui donnerait lieu à beaucoup d'interprétations mais qui n'est que le signe d'une électronique conçue avec le plus grand soin. Je fais très attention à ne pas entrer dans une description audiophile de la reproduction. Je crois beaucoup à une excellente admissibilité des circuits et à une excellente étude du plan de masse. Je retrouve les impressions perçues dans une régie très soignée comme on en trouve dans les studios les plus prestigieux. Les petites faiblesses dues à l'âge sont là mais elles passent au second plan, ce qui démontre que la dynamique est excellente. Peut-être un léger affaiblissement de l'aigu dû à une réponse impulsionnelle un peu altérée pourrait-il être corrigé par une révision. C'est très bon mais peut-être légèrement court dans le haut (sous réserve que cela ne provienne pas d'autre chose).

NB: une variation maxi de 0.2 dB entre les deux canaux est encore une magnifique performance. J'ai connu des potentiomètres de consoles Girardin à Radio-France qui bougeaient beaucoup plus.

Avatar du membre
Scytales
Intarissable
Intarissable
Messages : 1151
Enregistré le : ven. 01 déc. 2006 20:01

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par Scytales »

C'est parti pour la restauration !
P1030697ForCab.JPG
P1030697ForCab.JPG (27.2 Kio) Vu 1740 fois
J'ai ouvert un fil sur le forum Vintage Audio Laser pour avoir de l'aide : http://vintage-audio-laser.fr/viewtopic ... 146&t=1128

Quand je l'ai présenté là-bas, il n'a eu que des compliments. :-D http://vintage-audio-laser.fr/viewtopic ... 447#p15447

Je pense aussi ouvrir un fil sur le forum américain DIY Audio, car je sais que beaucoup de pointures en électronique, et notamment des Français, y participent. J'espère que cela les intéressera.
Modifié en dernier par Scytales le mar. 22 déc. 2015 22:20, modifié 1 fois.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Le préamplificateur Cabasse PST16

Message par brett952 »

Bon courage Scytales, le jeu en vaut la chandelle!

Répondre