Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Relatez vos écoutes faites chez les uns et les autres, magasins, salles de cinéma ou autre
brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par brett952 »

Auriez- vous, par hasard, de la doc ou des photos de ces enceintes pour enrichir le wiki ? En fait, on en loin de tout connaître de l'histoire de la marque!

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par Philippe MULLER »

Non mais il y a eu des publicités ou des catalogues qui les présentaient. Le modèle pour guitare était un parallélépipède rectangle équipé de deux 30cm, si mes souvenirs sont exacts.

Il y avait un exemplaire du HP sous-marin dans l'aquarium du bureau Cabasse de la rue Lafayette à Paris. Quand je suis arrivé en 1982, le poisson était mort et pas remplacé mais l'aquarium vide était toujours là. Le jeu d'Antoine Turenne, responsable du stock et livreur (avec son célèbre camions vert VW aux couleurs de l'entreprise), était de balancer la puissance à fond pour faire bondir le poisson hors de l'eau.

C'est tout ce que j'en sais. Je n'ai jamais vu ce HP.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par brett952 »

Excellente anecdote.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par Philippe MULLER »

Ce fameux camion peut être vu quand la télé diffuse le reportage consacré au mariage de Coluche et de Thierry Le Luron. Parfois on nous montre le cortège passant par la place de l'Etoile. Tout près de l'Arc de Triomphe on verra le camion de livraison d'Antoine, vert armée, avec Cabasse écrit en gros et en jaune; ça ne se loupe pas.
Connaissant notre Antoine, il n'était certainement pas là par hasard.

zely30
Intarissable
Intarissable
Messages : 7784
Enregistré le : mar. 26 janv. 2010 10:42
Localisation : Gard

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par zely30 »

C'est celui-là ?
Fichiers joints
Coluche_Leluron_camion01.jpg
Coluche_Leluron_camion01.jpg (42.37 Kio) Vu 1424 fois

oso
Intarissable
Intarissable
Messages : 2500
Enregistré le : lun. 16 avr. 2012 15:04

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par oso »

Jonathans a écrit :Je suis d’accord la Live Music est dans l’ADN de Cabasse, lors de ma visite vendredi chez Cabasse à aucuns moment on m’a parlé de musicalité ou de son cristalin, l’objectif de la marque c’est la linéarité et la tenue en puissance ! Cabasse ne fait plus de LM aujourd’hui car cela prend trop de temps, ils n’on pas non plus la place dans leurs locaux, par contre ils ont des étalons, toutes les Cabasse actuelles y sont comparées ! Par exemple Murano est une Caravelle ++ (Murano encaisse encore plus de puissance et la réduction de l’efficacité permet de descendre plus bas dans le grave).
En tout cas Christophe Cabasse (qui est un batteur) aimerais pouvoir un jour refaire de la LM.

Au risque de me répéter je trouve ce temoignage très encourageant. Il faut noter que ceux parmi les pro qui critiquent la comparaison au reel n'ont jamais tenté l'expérience et se contentent de discuter du sexe des anges. Cf la filière soeur sur hcfr. Cabasse B. Neveu et Philippe Muller la pratiquent depuis des decennies et ont bâti une carrière sur les bases de la LM. Ca c'est crédible. Le discours de C. CABASSE est stimulant et indique une volonté de continuité. BRAVO.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par brett952 »

Oui Bravo, la société Cabasse est dans la bonne direction, me semble-t-il.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par Philippe MULLER »

zely30 a écrit :C'est celui-là ?
Non, il ne s'agit pas d'un minibus ou d'un fourgons mais d'un petit camion équipé d'une caisse assez haute. L'image le montre devant l'Arc de Triomphe; le haut du camion est bien visible au loin. Cabasse est parfaitement lisible.

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par Philippe MULLER »

oso a écrit :
Jonathans a écrit :Je suis d’accord la Live Music est dans l’ADN de Cabasse, lors de ma visite vendredi chez Cabasse à aucuns moment on m’a parlé de musicalité ou de son cristalin, l’objectif de la marque c’est la linéarité et la tenue en puissance ! Cabasse ne fait plus de LM aujourd’hui car cela prend trop de temps, ils n’on pas non plus la place dans leurs locaux, par contre ils ont des étalons, toutes les Cabasse actuelles y sont comparées ! Par exemple Murano est une Caravelle ++ (Murano encaisse encore plus de puissance et la réduction de l’efficacité permet de descendre plus bas dans le grave).
En tout cas Christophe Cabasse (qui est un batteur) aimerais pouvoir un jour refaire de la LM.

Au risque de me répéter je trouve ce temoignage très encourageant. Il faut noter que ceux parmi les pro qui critiquent la comparaison au reel n'ont jamais tenté l'expérience et se contentent de discuter du sexe des anges. Cf la filière soeur sur hcfr. Cabasse B. Neveu et Philippe Muller la pratiquent depuis des decennies et ont bâti une carrière sur les bases de la LM. Ca c'est crédible. Le discours de C. CABASSE est stimulant et indique une volonté de continuité. BRAVO.
Ce n'est pas nouveau, nous avons toujours connu cela. Nos concurrents enrageaient devant les files d'attente de mélomanes qui faisaient la queue pour entrer dans l'auditorium. Curieusement, ces concurrents entraient rarement pour écouter, question de fierté, bien entendu. Il n'était pas question qu'on les surprenne chez Cabasse. Pour commenter, il faut avoir assisté à une telle démo, le reste c'est de la pure rancœur.

L'entreprise dépensait beaucoup d'argent en traitement acoustique et ce n'était pas par hasard. Les autres, ceux qui tentent l'aventure le font généralement dans des pièces inadaptées. Le résultat est nécessairement mauvais.

Je m'amuse beaucoup de constater que ces gens considèrent que ce n'est pas possible simplement parce qu'ils n'y arrivent pas. Quelle prétention !
Et s'ils n'étaient simplement pas si compétents qu'ils le prétendent ?

La Live Music est un concept complet, qui part de la salle pour aboutir à la salle. Le reste doit être aussi linéaire que possible; c'est simple, non ? :-D
Un peu de talent, ça aide.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par brett952 »

Et le talent plus l'innovation = Cabasse

Philippe MULLER
Intarissable
Intarissable
Messages : 4760
Enregistré le : sam. 08 nov. 2014 10:20
Localisation : PASSAVANT
Contact :

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par Philippe MULLER »

C'est tout de même l'un des rares constructeurs que l'on ne confond pas avec la masse. Beaucoup de solutions originales perdurent.
Personne ne tente ou ne parvient à les imiter, ne serait-ce que de loin.
Je crois que les buts ne sont pas les mêmes.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par brett952 »

Oui certaines technologies employées ont fait leur preuve et quelle avance ils avaient! Le NDA est sorti il y a tout de même pas mal de temps, idem pour le SCS.....que leurs filtres actuels soient conçus pour se rapprocher de ceux des caravelles est un signe qui ne trompe pas!

oso
Intarissable
Intarissable
Messages : 2500
Enregistré le : lun. 16 avr. 2012 15:04

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par oso »

Mon frère, très mélomane, est en visite chez moi (ce qui m'a permis de lui présenter les Goéland 8) ), et hier soir nous avons passé en revue les disques (classiques) qui nous ont marqués cette année, avec une grande diversité de labels. Il ne s'interesse pas à la technique mais se rend très régulièrement au concert. A un moment donné, j'ai passé la Missa Gallica que je viens de recevoir (enregistrement B. Neveu dans les années 80 je crois). il est littéralement tombé en arrêt devant la prise de son, n'en croyant pas ses oreilles. Quelques réflexions prises au vol:

"c'est ça, c'est exactement ça"; "ça sort complètement du cadre des enceintes"; "c'est dense, et pourtant il ya tout l'espace et l'air autour"; "ya plus d'enceintes" etc, etc...

Pour la petite histoire: 200 musiciens sur scène (orchestre, choeurs, solistes)....et seulement DEUX micros de mesure omni à petites capsules parfaitement linéaires, espacés de plusieurs mètres.


Les prises multi micro (que je considère réussies pour certaines), les couples rapprochés qu'on a écoutés en comparaison, selon les labels et les génies en vogue de la prise de son, l'ont laissé de marbre (ça allait de "resserré au centre :? " à "completement déformé :berk: ").

Ce qui me frappe, c'est la régularité des réactions avec les prises de son "naturelles" lorsque des amis mélomanes viennent chez moi ou lorsque je prète des CD Passavant ou BNL.

Alors je veux bien qu'on m'explique que les compromis de toutes sortes qui marquent de façon indélébile la musique*, c'est forcément mieux (cf sujet "jumeau" HCFR), mais, bizarrement, et à l'encontre de tout ce que je peux lire par ailleurs, ce n'était pas le cas chez moi hier soir.

Ceci est un modeste plaidoyer pour l'enregistrement naturel, la LM et le talent qui est derrière! :-D


*: j'ai réécouté par hasard des CD "meilleures prises de son de l'année" édités par Diapason en 96 et 97. Certaines d'entre elles, considérées à l'époque comme des Must, sont tout simplement catastrophiques. Bien d'autres sont au mieux plates. Mais elles satisfaisaient sans doute les compromis considérés comme des règles incontournables à l'époque!
Modifié en dernier par oso le mer. 23 août 2017 11:24, modifié 1 fois.

brett952
Intarissable
Intarissable
Messages : 5632
Enregistré le : ven. 20 oct. 2006 14:55
Localisation : Le futur

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par brett952 »

ces prises de son sont de petits trésors, à tester en urgence sur les murano alto sur Grenoble ou Lyon quand le modèle sera dispo :-D

oso
Intarissable
Intarissable
Messages : 2500
Enregistré le : lun. 16 avr. 2012 15:04

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par oso »

Oui Brett, c'est une expérience à faire!

S je reviens régulièrement là-dessus, c'est que le respect de la réalité et le rejet des compromis est à l'origine de prises de son qui ne se démodent pas. L'expérience vécue par mon frère hier soir, mais aussi la "redecouverte" des anciens CD de "meilleures prises de son de l'année :mrgreen: " de Diapason est révélatrice:
D'un côté, des horreurs (parfois) qu'on prenait il y a 20 ans comme des références ( essayez donc l'extrait des "Contes d'Hoffmann" sur le CD Diapason des "prises de son de reve" de 97 je crois), de l'autre des prises de son qui défient le temps, les modes, et restent au top avec un degré de réalisme tel que des gens qui n'y font habituellement pas attention restent scotchés. Et puis bien sûr tout un gradient entre ces deux bornes.

Le rejet des compromis pour s'approcher d'une restitution réaliste permet de ne pas s’assujettir au gout des preneurs de son (dont on se fout d'ailleurs, fut-il à la mode du jour), et à leurs limites techniques, ou à celui des clients.

Si l'on parle de haute fidélité, de reproduction, il s'agit de "faire pareil". Cela implique l'existence d'un modèle au moins théorique au départ, et de contrôles tout au long de la chaine d'enregistrement/reproduction pour être certain que le protocole technique utilisé va dans le sens du respect du signal d'origine, de la captation à la restitution, en prenant en compte la géométrie.

Lorsque je lis les les motivations qui poussent les uns et les autres (le "mainstream") à des compromis qui conduisent à s'éloigner de ces principes, je note les arguments suivants (dans le désordre):

1- une reproduction fidèle, ce n'est pas possible, alors on peut faire ce qu'on veut, c'est la subjectivité qui prime (argument de ceux qui n'ont jamais tenté de faire une comparaison sérieuse en LM)
2- 95% des gens ont des chaines/des pièces pourries, au preneur de son de s'adapter pour faire "rentrer" le son là-dedans
3- Une bonne prise de son naturelle, ce sont des risques, ça prend du temps, ça coûte cher, alors on assure avec des tas de micros et des logiciels en post production.
4- Il faut que la prise de son soit compatible, au choix: mono/stereo (microsillons), Hifi/HC; casque/enceintes; balladeur MP3, autoradio/chaine hifi HDG. L'impasse.
5- On ne peut pas faire entrer Mahler dans un salon

SI l'on observe les évolutions induites par ces comportements, on note un "progrès" des enregistrements qui va dans le sens d'une "moyenne" qui passe bien partout. Pour moi, pour mes proches mélomanes, cela conduit à des disques dont les qualités techniques ne sont pas forcément absolument dégueulasses, mais rarement enthousiasmantes (souvent un peu délavées d'ailleurs). Le progrès technique, c'est de faire une miniature qui passera aussi bien sur un baladeur que sur une bonne chaîne de salon en stéréo à 2 canaux. Pas de quoi dépenser des fortunes en matériel, et gare au changement de "style d'écoute" dans 10 ou 20 ans.

A l'autre bout du spectre, des prises de son qui respectent la géométrie et la dynamique, la Nature en somme.
Là encore, mon expérience et celle de mes proches, c'est une impression de prise directe sur l'évènement musical telle que ça produit un choc, un émerveillement, quel que soit l'âge de la prise de son. Très naturellement, la marge de progrès se trouve non pas dans les compromis, mais cette fois dans la multiplication des canaux pour s'approcher un peu plus encore du principe de Huygens, avec en perspective de petites enceintes très performantes, facilement intégrables et acceptables par le WAF le plus acariâtre.

Donnez moi 4 Murano, et mon salon sera ouvert sur n'importe quelle salle de concert si la prise de son est parfaite.

Je pense que la Musique vaut bien qu'on défende des positions à contre courant dans la mesure ou elles sont justifiées par des résultats qualitativement remarquables et indémodables.

Quelle tristesse à l'écoute du Co pour piano No 23 de Mozart par Zinman et Zacharias, avec Dresdes en 1986 (EMI) hier soir: un orchestre tout resserré, avec une coloration en porte_voix, et ce piano énorme devant! L’interprétation est pourtant belle, mais la prise de son doit être dans le goût de l'époque. Elle a permis à l'ingénieur du son et au producteur de s'exprimer. Tant pis pour nous :(

[*]il faut au préalable se poser sérieusement la question: "Fidélité à quoi"? Faut il transporter l'auditeur sur le lieu de la performance? Amener les musiciens dans le salon? ou bien ouvrir la salle d'écoute sur le lieu du concert?[/i]
Modifié en dernier par oso le jeu. 24 août 2017 17:28, modifié 2 fois.

Ubu
Volubile
Volubile
Messages : 543
Enregistré le : lun. 14 déc. 2015 21:12

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par Ubu »

oso a écrit : 4- Il faut que la prise de son soit compatible, au choix: mono/stereo (microsillons), Hifi/HC; casque/enceintes; balladeur MP3, autoradio/chaine hifi HDG. L'impasse.
Pour la compatibilité mono/stéréo à cause du vynil, on pourrait espérer que c'est derrière nous. Néanmoins, la croissance des minis enceintes (en mono) peut nous faire craindre le pire.
Pour le HC, presque personne n'a d'installation qui répondent aux normes. Au final, il ne s'agit guère que d'une chaîne hifi traditionnelle avec 3 enceintes en plus (qui ne seront pas utilisées pour écouter la musique). Les frontales ne sont pas différentes de celle vendues pour la hifi. La pièce ne change pas non plus (malheureusement).
Le compromis casque/ enceintes peut s'avérer plus problématique, l'idéal serait de faire deux prises de son différentes. Comme il y a peu de chance pour que ça arrive, les producteurs vont s'adapter à ce qui sera le plus rentable. :chaise::

Ce qui est dommage, c'est que l'électronique moderne pourrait permettre tout un tas de corrections. Le problème de la compression dynamique, par exemple, pourrait être gérée sur le matériel final en fonction de l'utilisation (c'est sûr que dans une voiture, un peu de compression peut être nécessaire).
De plus, si le but est que les gens se fassent plaisir en ayant le son qu'ils veulent, autant les laisser faire.

Finalement, comme l'aurais dit Georges Cabasse : "l'électronique a une souplesse que n'a pas l'enceinte". On pourrait peut être dire la même chose d'une prise de son. Mieux vaudrait quelque chose de fidèle que l'on puisse triturer comme on veut mais auquel on peut toujours revenir, plutôt que quelque chose de non-fidèle et qui le restera.

oso
Intarissable
Intarissable
Messages : 2500
Enregistré le : lun. 16 avr. 2012 15:04

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par oso »

Tout à fait d'accord! Ce que propose GC est très intelligent! Personne n'est mis de côté. On devrait pouvoir adapter un enregistrement 1:1 à son salon avec l'électronique, de façon simple. Cela a deja existé sur certains amplis. Et puis si on déménage ensuite vers une maison plus vaste, on peut alors profiter plus pleinement de l'ampleur réaliste des grands ensembles, si l'enregistrement est parfait au départ.

la question du HC pousse à créer des voies "d'ambiance de salle" sur les enregistrements musicaux classiques. C'est le cas des SACD chez Pentatone par exemple, si j'en crois les notices des livrets. C'est une voie sans issue si on cherche à reproduire fidèlement une performance.

Sans oublier le problème du caisson unique, parfait pour le HC, mais mauvais pour la musique.

Avec le HC, ce qui est bien, c'est l'existence de normes. Au choix du client de coller à cette norme, pièce dédiée comprise, ou de faire n'importe quoi.

Pour la musique, c'est le foutoir, et chacun pousse le compromis qui l'arrange. Pas facile de réaliser de vrais progrès, sauf à empiler, encore et toujours compromis et compensations. On s'habitue, et puis un jour on tombe sur une vieille prise de son Mercury à 2 micros, on tombe sur cul tellement c'est large, réaliste et comme "indépendant des enceintes", mais on s'empresse aussitôt d'oublier que c'est possible.

Ce qui me surprend, c'est qu'on est parfois prêts à dépenser des fortunes en matériel, en ca^bles, en mesures de toutes sortes, et on trouve normal de bourrer sciemment les enregistrements de défauts, sur lesquels personne ne pourra jamais revenir.

ABF
Timide
Timide
Messages : 5
Enregistré le : sam. 15 juil. 2017 18:39

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par ABF »

Bonsoir,

Le naturel des prises de son à deux micros de mesure omni est pour moi une évidence depuis bien longtemps. Et je rejoins la plupart des appréciations d'OSO les concernant.
Toutefois, selon le principe de Huygens évoqué ici, les enceintes le mieux adaptées à la reproduction de ce type d'enregistrement devraient se comporter comme des micro omni "à l'envers". Or une enceinte monopole, Cabasse ou autre, en est assez loin. Des enceintes à rayonnement omni-directionnel - ou même des dipôles - ne seraient-elles pas plus adaptées ? Curieusement, il n'en est jamais question dans ces pages !

oso
Intarissable
Intarissable
Messages : 2500
Enregistré le : lun. 16 avr. 2012 15:04

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par oso »

Merci pour ces remarques.
Pour la petite histoire, j'achève un l'instant l'écoute d'un CD BNL de guitare classique que je viens de recevoir (prise de son Bernard Neveu). Je suis "sur le cul" et je n'en reviens toujours pas: la présence, l'intégrité physique de l'image est sans commune mesure avec ce qu'on entend par ailleurs. Je pensais n'écouter que le premier compositeur au programme de ce disque, je n'ai pas pu faire autrement que d'aller au bout. Waouh! Qu'on me montre un tel niveau de réalisme, une telle image avec une autre technique d'enregistrement, et je serai prêt à revoir mon jugement. Mais j'ai l'impression que ce ne sera pas demain la veille :wink: !

Pour les enceintes: ces remarques sont interessantes. J'en ai beaucoup discuté avec Philippe Muller, et si les Cabasse à voies étalées ne peuvent être assimilées à des "omni à l'envers", elles en partagent certaines caractéristiques qui pourraient bien s'avérer suffisantes, tout en présentant des défauts qui masquent peut être, en les "étalant", les défauts de nos pièces domestiques. Mais je laisse la parole à Philippe qui saura expliquer cela bien mieux que moi.

Pour les dipôles, des réserves importantes ont été émises il me semble.

pecheur1958
Membre d'honneur
Messages : 6551
Enregistré le : ven. 24 oct. 2008 18:13

Re: Haute Fidélité en 6 canaux chez B. Neveu

Message par pecheur1958 »

Bonsoir, pourrais tu donner le numéro du CD BNL ?

Merci ! :wink:

Répondre